Une édition d'Harry Potter contenant une faute de frappe affole les médias anglophones

Une erreur s'est glissé dans la première édition anglaise de Harry Potter and the Philosopher's Stone.

Une édition rare du premier volet des aventures d'Harry Potter pourrait rapporter plus de 20 000 euros à ses propriétaires. Une information relayée dans les médias du monde entier. Sauf qu'il y a un mais…

Une erreur s’est glissée dans une première édition anglaise du premier volet des aventures du jeune sorcier Harry Potter and the Philosopher’s Stones (titre français : Harry Potter à l’école des sorciers).

Une erreur qui pourrait rapporter plus de 20 000 livres sterling (environ 22 000 euros) aux heureux détenteurs de l’ouvrage, rapportent les médias britanniques. C’est en effet la somme escomptée par la maison de vente aux enchères Bonhams, lors d’une vente qui aura lieu en novembre.

Un montant qui s’explique par la rareté de l’édition concernée. Tout d’abord, il s’agit d’une première édition, ce qui représente déjà en soi un attrait pour les collectionneurs, et d’autre part parce qu’il existe seulement 500 copies de l’édition anglaise contenant l’erreur.

Cherchez l’erreur page 53

Si vous possédez la première édition de Harry Potter and the Philosopher’s Stone et que vous voulez savoir si vous venez de gagner le jackpot, ouvrez l’ouvrage page 53 et consultez la liste de fournitures que Harry Potter doit acquérir avant d’entamer sa première année à l’école de sorcellerie de Poudlard.

Si vous y trouvez le mot wand (baguette magique) répété deux fois, bravo vous avez gagné. Enfin presque…

Après de plus vastes recherches…

Suite à l’annonce de cette découverte relayée dans les médias du monde entier, le site de vente de livres abebooks a commencé à recevoir des messages de particuliers croyant posséder le précieux volume.

Le site a alors souhaité vérifier la véracité de l’information auprès du libraire londonien spécialisé en livres rares, Peter Harrington. Après vérification, il s’avère que l’erreur est bien présente dans les premières éditions, mais apparaît également dans des éditions plus tardives. Ce qui explique le nombre de tweets enthousiastes de lecteurs pensant détenir la fameuse édition.

Pour être sûr de posséder la pièce rare, plusieurs conditions sont donc nécessaires : il doit s’agir d’une première édition, imprimée au Royaume-Uni en 1997 par l’éditeur Bloomsbury. À ce moment seulement, vous pouvez commencer à planifier votre prochain tour du monde…

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...