La papeterie belge Stora Enso reliée à l'usine Volvo par un pipeline

La papeterie Langerbrugge de Stora Enso et l'usine de voitures Volvo viennent officiellement d'ouvrir une canalisation d'eau chaude entre leurs sites de production belges afin d'économiser de l'énergie.

Le
La papeterie Langerbrugge de Stora Enso recycle du papier pour produire du papier journal et du papier magazine.

Depuis aujourd'hui, l'usine belge du papetier Stora Enso, située à Gand, est reliée au constructeur automobile Volvo par une canalisation souterraine de 4 km.

Cette installation en projet depuis 2014 transporte, vers l'usine Volvo de l'eau à 125 degrés chauffée avec des énergies renouvelables de la papeterie. Cette eau sert de chauffage aux bâtiments et les cabines de peinture de l'usine de voiture, l'un des deux sites de production du constructeur en Europe. Les émissions de CO2 seront ainsi réduites de 40 %, ce qui correspond au chauffage de 5 000 ménages pendant un an.

La papeterie Langerbrugge de Gand, qui emploie 380 personnes, produit 550 000 tonnes de papier journal et de papier magazine par an, entièrement réalisées à partir de papier recyclé, et ce sans utiliser de gaz ou de charbon.

L'usine à papier a investi au cours des dernières années dans la bioénergie, avec notamment une chaudière à haut rendement qui utilise, pour produire de l'énergie, des déchets industriels finissant normalement à la décharge (comme le bois des chantiers de construction). 200 000 tonnes de boues produites à l'usine et 360 000 tonnes de biomasse provenant de sources externes sont ainsi converties en bioénergie sous forme d'électricité et de chaleur.

Le zéro énergie fossile visé par le groupe

"Nous n'utilisons ni gaz ni charbon, nous utilisons les déchets pour produire de l'énergie renouvelable", expliquait en 2014, le directeur de l'usine de Stora Enso, Chris De Hollander. "Nos centrales produisent de la chaleur et de l'énergie, fournissant actuellement la totalité des besoins en chaleur de l'usine et plus de 70 % de nos besoins en électricité. Avec la hausse des coûts de l'énergie, ceci est un grand atout pour nous. Et maintenant, nous pouvons fournir de la chaleur verte à Volvo."

Stora Enso s'est engagé à réduire quasiment à zéro son utilisation de combustibles fossiles, d'ici les dix prochaines années. Douze usines du groupe sont actuellement reliées à des systèmes de chauffage urbain, ce qui réduit de manière significative l'utilisation du pétrole et d'autres combustibles fossiles dans ces localités.

 

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 44 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO