Mengis met fin à l'impression numérique du journal

Le quotidien régional suisse Walliser Bote ne sera plus imprimé en numérique.

En juillet 2015, le journal suisse Walliser Bote avait été le premier quotidien au monde à être imprimé sur une rotative HP T400 jet d'encre couleur.

Le journal suisse Walliser Bote ne sera plus imprimé en numérique. En juillet 2015, Walliser Bote avait été le premier quotidien au monde à être imprimé sur une rotative HP T400 jet d’encre couleur. Le système d’impression numérique avait remplacé l’ancienne rotative offset et devait également prendre en charge les produits de labeur.

Ce projet phare comprenait en plus de la HP T400, un système de pliage de Manroland ainsi qu’une salle d’expédition Muller Martini. Salle d’expédition dont le cœur était le système d’encartage AlphaLiner avec margeur pour cahier principal à chargement automatique et deux margeurs d’encarts ainsi qu’un dispositif d’adressage jet d’encre, un tourne-pile PrintStack, un dispositif de pose de feuilles de routage TABA-S, le cerclage en croix et le système de pilotage de la salle d’expédition MPC (Mailroom Production Control).

Mais au bout d’un an et demi d’expérience digitale, le groupe Mengis a décidé d’arrêter l’impression numérique du journal. Si le taux d’occupation de la machine devait permettre la production de nombreux autres imprimés, le système d’impression n’était pas forcément disponible aux moments intéressants pour les clients.

L’impression du quotidien, qui était tiré 6 fois par semaine à 22 000 exemplaires, sera donc sous-traitée à partir de janvier 2017.

Une décision qui arrive à un moment propice, compte tenu de la surcapacité des imprimeries suisses de journaux, indique Mengis.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...