Livre : Dans l'oeil des maîtres de la photo

Parce qu'il n'y a pas de meilleure école que celle des grands maîtres, cet ouvrage des éditions Pyramyd présente les techniques photographiques inspirées des plus grands artistes de la discipline.

Le

Dans l'œil des maîtres de la photo, 100 artistes, 100 clichés, 250 conseils et techniques est un recueil à la fois de photographies de grands artistes de la fin du XIXe siècle jusqu'à nos jours comme Martin Parr, Dorothea Lange, Robert Capa ou Man Ray, et à la fois d'astuces techniques et créatives de ces photographes.

Les clichés de lieux, visages, corps, récits, histoire ou sujets sont décryptés, leurs contextes expliqués et leurs auteurs présentés. Chaque œuvre est accompagnée de plusieurs procédés de travail utilisés par ces photographes. Ces conseils sont organisés sur 12 thèmes, clairement identifiés par un pictogramme : l'appareil, la couleur et la tonalité, la composition, le numérique, l'exposition, le flash, les objectifs, la lumière, le lieu, la méthode, le traitement, le sujet.

Au chapitre Histoire, l'auteur du livre Paul Lowe présente la photo du Couronnement du roi George VI (Londres, 12 mai 1937), première vraie mission de Henri Cartier-Bresson en tant que photojournaliste.

Ce cliché vertical joue sur "le puissant contraste entre les spectateurs aux aguets et le dormeur étendu sur le sol jonché de journaux, qui soulignent à eux seuls le traitement de l'information, mise si vite au rebut". Henri Cartier-Bresson préférait en effet "illustrer l'essence d'une situation par les les éléments de la vie quotidienne" explique l'auteur.

Henri Cartier-Bresson, se familiariser avec ses objectifs

On apprend que le photographe utilisait presque uniquement un objectif 50 mm. Il est essentiel de se familiariser avec son équipement et savoir identifier le bon angle de champ pour chaque longueur focale afin de cadrer l'image sans y réfléchir.

L'astuce Composition conseille de ne pas confiner le format vertical au portrait. Et d'ailleurs "l'objectif 50 mm est parfait pour cet angle, car il permet de structurer le cadre avec précision, sans déformation (grand-angle) ou compression (téléobjectif)".

Au chapitre Récit, la photo Lilly, Rose and Scar in Caf Lehmitz (Hambourg 1970) du Suédois Anders Petersen montre deux habitués du café allemand Lehmitz, Lilly, femme charismatique dont beaucoup d'hommes étaient amoureux, et Rose, l'un de ses prétendants, qui doit son surnom à son tatouage.

L'astuce Sujet de Anders Petersen est qu'il faut "révéler ses faiblesses autant que ses points forts pour se rapprocher des gens. Sans s'exposer au danger, dit-il, on ne peut connaître de percée créative."

Anders Petersen, un équipement minimal pour se libérer

Le conseil Méthode est qu'il faut s'efforcer d'être intuitif et non se laisser guider par une idée préconçue. 
Dans cette même idée, aux trucs et astuces Appareil, il préconise un "équipement minimal qui peut s'avérer très libérateur". Paul Lowe conseille d'essayer de se rendre pendant une semaine dans un lieu de rencontre avec un seul appareil photo et un seul objectif afin de s'exercer à saisir ces sentiments intuitifs face aux gens rencontrés.

Vous pouvez commander cet ouvrage en cliquant ici.

Dans l'œil des maîtres de la photo de Paul Lowe, aux éditions Pyramyd, paru en novembre 2016, format 20 x 24 cm, 288 pages, 39,50 euros

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Savage Cynthia 2 mois
Merci !

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO