L'impression du nouveau billet de 50 euros, la vidéo qui rendrait fou l'oncle Piscou

Pas moins de trois types d'impression sont réalisées pour produire un beau billet de la nouvelle coupure de 50 euros.

Le

La 4e coupure de la série Europe, le billet de 50 euros, est en circulation depuis le 4 avril 2017 dans les 19 pays de la zone euro. À cette occasion, la Banque centrale européenne (BCE) a dévoilé les coulisses de la fabrication de ces nouveaux billets, lieu hautement sécurisé, dans une vidéo qui rendrait fou l'oncle Piscou.

Sur ces images rares tournées dans l'une des neuf imprimeries chargée de produire cette coupure, on peut avoir les différentes étapes de la production de billets à partir de feuilles fiduciaires blanches intégrant une bande métallique avec une fenêtre transparente, grande innovation contrefaçon de la série Europe.

L'impression des planches à billets comprend trois techniques différentes. Tout d'abord, les planches à billets sont imprimées en offset et passent par un premier contrôle qualité.

Ensuite, c'est une impression sérigraphique qui permet de réaliser le numéro émeraude avec une encre aux reflets métallisés, autre grande nouveauté de la série Europe. 

Puis les planches à billets passent à l'impression taille-douce pour se parer du numéro 50 et de l'arche de la Renaissance.

Un nouveau contrôle de la qualité est effectué et enfin les feuilles de billets sont découpées et conditionnées de manière entièrement automatisée.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO