Incendie chez Brodard et Taupin (72)

© Google street view

L'usine d'impression est à pied d'œuvre pour un redémarrage complet et rapide. Elle compte également approfondir les formations en sécurité incendie.

Un incendie s'est déclaré jeudi entre 19h et 19h30, à l'imprimerie Brodard et Taupin du groupe CPI, située à La Flèche dans la Sarthe et qui compte 130 salariés. 

La vingtaine de pompiers dépêchés sur les lieux sont repartis vers 2 heures du matin. Aucun blessé n'est à déplorer.

Les flammes ont démarré dans la turbine du système des rognures papier à l'extérieur du bâtiment. Les systèmes de sécurité ont permis de confiner l'incident mais le feu a endommagé l'équipement des rognes, paralysant l'atelier de brochage et l'atelier d'impression.

Les salariés à pied d'œuvre pour un redémarrage complet et rapide 

Les équipes vont travailler tout le week-end afin de relancer complètement la production de l'imprimerie. Les premiers tests de redémarrage sont prévus cette nuit et le directeur du site, Éric Houedessou, espère pouvoir travailler à 100 % en début de semaine prochaine.

"Pour répondre à l'urgence des 48 heures, nous avons déplacé des commandes sur les autres sites du groupe CPI que sont Firmin Didot et CPI Bussière ce qui nous permet de livrer en temps et en heure toutes les commandes de nos clients", précise-t-il.

Des formations en sécurité incendie encore plus poussées

Éric Houedessou va travailler dès la semaine prochaine avec les pompiers de la région afin de perfectionner la gestion d'un incendie par les salariés. Bien qu'il félicite la réaction de ses salariés face à cet incident, il compte encore améliorer la formation incendie afin de devancer toutes les interrogations d'une personne confrontée à des flammes. 

"Je tiens vraiment à souligner que le comportement des équipes a été très professionnel. Elles se sont très bien organisées pour contenir le feu jusqu'à l'arrivée des pompiers et ont fait preuve de sang froid et de maturité dans cette situation compliquée", explique le directeur du site. 
Les équipes ont notamment arrosé avec les lances à incendie la zone autour des flammes pour empêcher sa propagation.

Deuxième incendie pour CPI en quelques semaines

Il y a à peine un mois, le groupe CPI, qui compte 16 usines réparties dans sept pays, a été confronté à un autre incendie sur le site de Bussière (lire Incendie chez CPI Buissière). Pour l'instant, si aucune cause commune n'a été relevée, le groupe d'imprimeries va étudier les similitudes possibles pour renforcer la sécurité.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Sarthe
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...