Un renouvellement du parc machine tous les deux ans à l'imprimerie Cloître (29)

6 millions d'euros ont été investis cette année pour agrandir les locaux et acquérir de nouveaux matériels de production.

Le
Christophe, le dirigeant, et Pierre, conducteur de presse offset numérique chez Cloître.

L’imprimerie Cloître à Saint-Thonan dans le Finistère (29) a investi cette année 6 millions d’euros dans le développement de l’entreprise. Une enveloppe conséquente qui comprend l’agrandissement des locaux et l’acquisition de nouveaux matériels de production. Avec 600 m2 de plus dans l’atelier façonnage, l’usine atteint désormais plus de 6000 m2.

Renouvellement du parc machine tous les deux ans

Depuis dix ans, l’imprimerie Cloître est équipée en offset numérique (HP Indigo), en complément de l’offset traditionnel. L’année dernière, 40 % des dossiers de l’imprimerie ont été produits dans l’atelier numérique, précise l’imprimeur.

Afin de suivre les évolutions technologiques, Cloître renouvelle son parc machine environ tous les deux ans. Avec l’acquisition d’une HP 12000, livrée cet été, l’imprimeur indique avoir franchi un nouveau cap. L’HP 12 000 donne accès à un format 50/70.

En choisissant ce matériel, Cloître confirme sa stratégie de développement dans l’impression en court tirage, augmente sa productivité, et propose à ces clients des réalisations originales : affiches en court tirage, plaquettes à l’italienne en quelques exemplaires, dépliants en formats atypiques, journal interne en format tabloïd, livres grand format…

Une presse Heidelberg XL 106 8 couleurs

Toujours dans l’optique d’être à la pointe de la technologie, l’imprimerie s’est dotée de cette presse qui vient remplacer une autre XL. Elle permet de faire monter encore le niveau de qualité et de réalisation des impressions en intégrant les dernières évolutions techniques de la marque Heidelberg, explique l’imprimeur. Cloître dispose ainsi de 2 presses Heidelberg, une 8 couleurs et une 4 couleurs avec vernis acrylique.

Automatiser au maximum les postes 

Deux CTP Fujifilm avec ligne de coudage automatique et une plieuse Heidelberg permettant de travailler sur du dépliant et notamment du pli croisé (8 pages) viennent compléter cet important investissement.

"L’objectif est d’automatiser au maximum les postes et de faciliter le travail des salariés. L’investissement complémentaire dans les lignes de coudage va nous permettre de limiter la manipulation des plaques et ainsi de réduire le nombre de plaques abimées", précise Christophe Dudit, dirigeant de Cloître.

Avec 115 salariés, l’imprimerie Cloître a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros.

Plus d'infos sur la société CloÎtre Imprimeurs
Vos réactions
Ajouter un commentaire...


CloÎtre Imprimeurs dans le classement de l'imprimerie
CLOITRE IMPRIMEURS recrute
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO