20 prints inspirants sur la protection de l'environnement

Quand l'impression se met au service de l'environnement et donne vie à des images percutantes.

Le

Give a hand to wild life

Ce print (photo en une) est issu de la magnifique campagne WWF international signée Saatchi & Saatchi. Créée en 2007, cette campagne pour la protection des espèces sauvages reste plus que jamais d’actualité. Elle a été primée aux Lions de Cannes.

Concours pub pour la protection des Océans

Ces deux images sont issues de l’édition 2016 du concours de publicité Creative Awards by Saxoprint. Réalisée pour WWF, la campagne avait pour thème la biodiversité marine et la protection des océans.

Détruire la nature, c’est détruire la vie

La campagne "Destroying nature is destroying life" a été réalisée en 2016 par l’agence de pub Grabarz & Partner et le studio thaïlandais Illusion pour l’association environnementale allemande Robin Wood.

Cette campagne d’affichage dénonce la déforestation, les feux de forêt et la fonte des glaces. En guise de fourrure, les animaux portent sur eux leur environnement naturel détruit par les hommes.

Si vous ne les ramassez pas, eux le feront

L’agence de publicité TBWA Hunt Lascaris a réalisé cette campagne pour l’organisation environnementale sud-africaine Endangered Widlife Trust. En 2009, le photographe américain Chris Jordan a photographié les conséquences de la pollution au plastique sur l’atoll de Midway, au milieu du Pacifique. Les oiseaux accumulent les déchets dans leur estomac et finissent par en mourir.

Malheureusement, la plage ne se nettoie pas toute seule

L’ONG Surfrider Foundation a été créée par des surfeurs américains dans les années 1980. Aujourd’hui présente dans plusieurs pays et en Europe, elle se charge de la protection et de la mise en valeur des lacs, des rivières, des océans, des vagues et du littoral.

Cette publicité fait la promotion des "Initiatives Océanes", des collectes de déchets organisés par des bénévoles. L’affiche a été réalisée par l’agence de publicité Young & Rubicam en 2007.

Restera-t-il seulement des mots ?

Cette campagne du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) a rencontré un grand succès auprès des professionnels et du public. Nominée pour plusieurs prix, elle a surtout permis à l’organisation d’augmenter son chiffre de donateurs. Les prints ont été produis aux Pays-Bas en 2006 par l’agence Rapp Collins.

Les animaux ne sont pas des clowns

Cette campagne a été réalisée par l’agence MSTF Partners pour deux organisations portugaises de défense des droits des animaux : Acção Animal et Liga Portuguesa dos Direitos do Animal (LDPA).

"Un tonnerre d’applaudissements pour les cerceaux enflammés, les blessures et les chocs électriques", dénonce le texte qui accompagne l’image.

Des panneaux publicitaires détournés

Durant la Cop21 en 2015, plus de 600 panneaux publicitaires appartenant à JCDecaux avaient été détournés à Paris par des artistes de street art du collectif Brandalism. Une opération coup de poing visant à "dénoncer la mainmise des négociations sur le climat par les multinationales" et à souligner "les liens entre la publicité, le consumérisme, la dépendance aux énergies fossiles et le changement climatique". Les fausses pub avaient été réalisées par 80 artistes.

Les campagnes Greenpeace

Avec 3 millions d’adhérents et un budget global d’environ 342 millions d’euros en 2016, Greenpeace est l’une des organisations de protection de l’environnement les plus médiatiques.

Jusqu’où peut-on aller ?

En 2013, l’agence Brésilienne Heads a réalisé la campagne "How far can we take it ?" pour l’association de défense de la faune et de la flore des océans Sea Shepherd.

Une heure pour la planète

L’évènement Earth Hour, aussi appelé "Une heure pour la planète", soufflera en mars sa 11e bougie. Cette manifestation annuelle, à l’initiative de WWF, plonge dans l’obscurité pendant une heure des monuments emblématiques aux quatre coins du monde (tour Eiffel, pyramides d’Égypte, Empire State Building…).

Les entreprises et particuliers sont également invités à éteindre les lumières pendant soixante minutes. L’opération vise à sensibiliser au changement climatique et à favoriser la transition énergétique.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO