Photographie de la performance des imprimeurs dans le monde

60 % des imprimeurs fonctionnels réalisent leur chiffre d'affaires en numérique.

Le

Le cinquième rapport Global Trends de la Drupa est riche en enseignement grâce aux réponses de 700 imprimeurs et 234 fournisseurs du monde entier qui ont répondu, en novembre 2017, au questionnaire proposé par les organisateurs du salon de la Drupa. Le Drupa Global Trends 2018 présente notamment un état des lieux de la performance des imprimeurs dans le monde.

Comme l'on pouvait si attendre, parmi les différents secteurs du marché, ce sont les imprimeurs d'emballages qui s'en sortent le mieux, avec des prix quasi stables.

À l'opposé, les imprimeurs fonctionnels (textiles, papiers peints, électronique imprimée, impression 3D, etc.) ont noté un fort recul de leurs marges.

Le rapport révèle également une grande variété des procédés d'impression utilisés : 65 % des imprimeurs possèdent une presse offset feuille, 47 % une presse numérique feuille couleur à toner, 29 % une presse numérique feuille monochrome à toner, 24 % une presse numérique jet d'encre grand format (feuille ou rotative) et 20 % un équipement flexo.

Quant à la croissance en termes de volume, l'impression numérique feuille couleur à toner affiche une balance nette positive de 23 %*, contre 12 % pour le grand format, et 10 % pour la flexo et l'offset feuille.

Pour l'impression conventionnelle (sans le numérique), le raccourcissement des délais d'exécution et des tirages se confirme d'année en année, tandis que le nombre de travaux augmente.

L'impression numérique voit également le raccourcissement des délais d'exécution et un nombre plus important de travaux, mais par contre la longueur de tirages augmente.
Les auteurs du rapport notent également que la part du chiffre d'affaires généré par l'impression numérique croît lentement : en 2017, 30 % du panel affichaient ainsi une activité numérique représentant plus de 25 % contre 23 % en 2013.

Le numérique a massivement conquis les imprimeurs fonctionnels, qui sont 60 % à déclarer aujourd'hui un chiffre d'affaires de plus de 50 % réalisé avec le numérique.
Pour 42 % des imprimeurs de labeur, 21 % des imprimeurs de l'édition et 11 % des imprimeurs d'emballages, ce chiffre s'élève à plus de 25 %.

 

* Une balance nette de + 23 % signifie que la proportion des répondants ayant indiqué une hausse de volume était 23 % plus élevée que celle des répondants ayant rapporté une baisse des volumes.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO