PLV : Monoprix fait appel à Diam pour l'agencement de son nouveau concept beauté

L'enseigne de centre-ville lance une nouvelle offre à Paris avec comme objectif de l'étendre à toute la France.

Monoprix a fait appel au groupe Diam pour présenter son nouveau concept beauté. Diam a travaillé en étroite collaboration avec l’enseigne pour tout ce qui touche à la PLV et l’agencement de magasins, de la démarche marketing à l’installation clé en main, en passant par le design créatif.

Pour ses points de vente parisiens, Paris Bastille en tête, Monoprix dédie 200 m2 à son offre beauté, qui intègre la parapharmacie, les soins, et son point d’entrée, le maquillage. Un espace qui regroupe une vingtaine de marques. Du consulting en merchandising à l’installation, le projet a été mené en 9 mois, explique Diam. Le modèle baptisé "Drugstore" qui est amené à être développé dans 40 magasins à Paris et en Province d’ici 2020.

L’un des défis du groupe dans l’agencement de l’espace était "d’exalter" l’identité de chacune des marques sans pour autant renier l’ADN de Monoprix.

"Qu’il s’agisse du choix des matériaux, de celui des codes couleurs, ou encore de notre approche de la modularité, nos partis-pris sont 100 % nourris des besoins des clients. Notre démarche créative a bien pour objectif de renforcer le lien entre les valeurs fortes de Monoprix et celles des marques face aux attentes des consommateurs" expliquent de concert Pascal Saillant et Elodie Petit pour la direction de la création de Diam Europe.

Le concept intègre : des plans inclinés, des consoles nomades, des structures modulables à la disposition des marques, des flots de lumière, des miroirs, des ateliers maquillage, des focus sur les coups de cœur des marques, une vitrine connectée pour les promotions, des tablettes pour en savoir plus, ou encore un coin selfie.

Diam International est spécialisé dans les solutions de merchandising sur les points de vente du secteur de la cosmétique, du luxe et des biens de consommation.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...