Anjou Étiquettes (49) utilise le crowdlending pour compléter son financement

Un mode de financement idéal pour son projet d'installation d'une nouvelle machine.

Le

Pour financer sa ligne de production d'étiquettes multipages, l'imprimeur Anjou Étiquettes a fait appel à un mode de financement peu habituel : une plateforme en ligne de financement par prêt auprès de particuliers.

Située à Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire, l'entreprise, qui emploie 22 personnes et réalise 2,4 millions d'euros de chiffre d'affaires, a choisi de s'équiper d'une nouvelle machine d'assemblage d'étiquettes à livret Nouvelle machine pour les étiquettes multipages chez Anjou Étiquettes). D'un montant d'environ 650 000 euros, ce projet comporte une phase de conception de cette machine sur mesure, un développement d'un montant de 150 000 euros.

"Pour les banques, les frais de développement et de création ne sont pas garantis, regrette Maurice Darre, dirigeant de l'imprimerie. Elles ne veulent pas financer du vent ! Elles sont formatées sur cette logique-là..." 

Le PDG a donc fait appel à une plateforme de financement participative par prêt en ligne, principe. C'est la première fois qu'il utilise ce type de financement, sollicité plusieurs fois par différents organismes.
"On fait un bizness plan et si les gens sont convaincus, c'est bon, explique-t-il. Cela a été très rapide ! Une fois le dossier finalisé, ils ont donné l'accord en moins de huit jours. Une banque aurait pris un voire deux mois pour étudier mon dossier. Et en 6 heures sur internet, j'ai eu le financement de la part de particuliers !"

La nouvelle machine devrait entrer en production d'ici un an.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


recrute
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO