Nouvelle machine pour les étiquettes multipages chez Anjou Etiquettes (49)

Elle viendra remplacer une machine de 10 ans.

Le

Après l'acquisition il y a un an de sa première presse numérique et d'une machine de façonnage, l'imprimerie Anjou Étiquettes continue d'investir, cette année, avec une enveloppe d'environ 650 000 euros.

Située à Montreuil-Bellay dans le Maine-et-Loire, l'entreprise d'impression qui emploie 22 personnes est équipée en impression offset, typo et numérique avec dorure et vernis gonflant. Elle produit des étiquettes adhésives pour différents secteurs, avec comme spécialité les étiquettes multipages pour le secteur publicitaire, chimique et phytosanitaire.

Pour se renforcer sur ce marché de niche des étiquettes à livret de 2 à 8 pages, l'entreprise qui réalise 2,5 millions d'euros de chiffre d'affaires a décidé d'investir dans une nouvelle machine d'assemblage, de découpe et de pelliculage d'étiquettes multipages.

Sécuriser la production à long terme

"Ce sera notre troisième prototype !" remarque Maurice Darre, le dirigeant d'Anjou Étiquettes.

Conçue sur mesure, cette machine remplacera celle qui tourne depuis 10 ans dans l'atelier. Maurice Darre précise : "Cette nouvelle machine sera plus performante : elle va nous permettre de gagner encore en rapidité – c'est l'un de nos atouts – et sécuriser la production à long terme".

La machine, dont l'étude de la conception vient tout juste de débuter, devrait entrer en production d'ici un an.

 

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
recrute
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO