Ecologie : les sacs-ciment papier font mieux que les sacs en plastique

Une étude sur le cycle de vie des sacs pour ciment montre que le papier est le matériau le plus écologique par rapport au plastique.

Le

L'empreinte carbone des sacs-ciment en papier serait 2,5 fois inférieures à celle des sacs en sacs ciment FFS (form-fill-seal) en polyéthylène.

C'est le résultat d'une étude réalisée par l'institut suédois RISE, pour l'European Paper Sack Research Group (ESG), l'association européenne des producteurs de papier kraft Cepi Eurokraft et la fédération européenne des fabricants de sacs papier à grande contenance Eurosac. 

L'étude compare les cycles de vie d'un sac de ciment européen typique de 25 kg en papier et d'un sac de ciment FFS européen typique de 25 kg en polyéthylène.

Avec 71 g d'équivalents de dioxyde de carbone (CO2e) émis pendant tout le cycle de vie,
l'empreinte carbone des sacs papier est 2,5 fois plus faible que celle des sacs en plastique (192 CO2e soit les émissions d'un ordinateur portable fonctionnant pendant 9 heures).

La fabrication des sacs-ciments en papier demande aussi cinq fois moins d'énergies fossiles, en apport de combustible, par rapport aux sacs-ciments en plastique. Et en termes de ressources fossiles utilisées comme matériaux, le sac papier en utilise 18 fois moins.

Des résultats plus mitigés sur d'autres critères environnementaux

Mais concernant les autres émissions atmosphériques et aux rejets dans l'eau durant le processus de production, les résultats de l'étude sont moins unanimes.

"Les sacs papier et les sacs FFS en polyéthylène présentent des profils d'émission différents, car ils n'utilisent pas les mêmes matières premières et processus et n'ont pas les mêmes besoins et mix énergétiques, expliquent les auteurs de l'étude. À certains égards, le sac papier obtient de meilleurs résultats, pour d'autres c'est le sac en plastique."

Par exemple en ce qui concerne les rejets dans l'eau, le sac-ciment en plastique émet plus de métaux lourds, tandis que le sac-ciment en papier émet plus de substances organiques.

L'empreinte carbone presque divisée par 4 en 8 ans 

Il est à noter que les analyses de l'empreinte carbone réalisées de 2007 à 2015 montre  que les émissions de CO2e se sont améliorées de 22 %. Un résultat largemement en en avance sur l'un des objectifs climatiques fixés pour 2020 par l'UE qui est la réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO