Opération de croissance externe et investissement pour l’imprimerie STI

STI reprend l’imprimerie JYB Repro et annonce qu’elle va investir 500 000 euros dans la structure, qui était depuis octobre en liquidation judiciaire.

STI reprend une imprimerie et investit 500 000 euros dans la structure

L’imprimerie STI fait l’acquisition d’une autre structure, l’imprimerie JYB Repro, révèle le site d’information Creusot Infos. « 500.000 euros vont être investis pour ouvrir de nouveaux horizons à l’imprimerie creusotine » qui était en dépôt de bilan, annonce le repreneur dans les colonnes du journal. Les deux sociétés sont installées dans la région du Creusot, dans le sud de la Bourgogne (71).

Le dirigeant de l’imprimerie STI a confié à Creusot Info qu’il avait souhaité reprendre l’entreprise en dépôt de bilan, à la fois pour avoir une structure spécialisée dans les petites quantités, mais aussi pour élargir sa clientèle dans la région.

JYB Repro, de simple reprographe à imprimeur de labeur

D’abord reprographe, JYB Repro se tourne peu à peu vers le métier d’imprimeur de labeur et se spécialise dans les années 1990 dans la production de livres régionaux, tout en traitant des commandes pour les entreprises et associations locales.

L’imprimerie avait été placée en liquidation judiciaire le 11 octobre 2018. D’après les derniers chiffres publiés, JYB Repro réalisait en 2014 un chiffre d’affaires de 400 000 euros. La société était dirigée depuis 1981 par Jean-Yves Berthier qui s’était reconverti dans l’imprimerie après une carrière de dessinateur en architecture.

Installée près de la gare TGV, à Montchanin, l’imprimerie STI affichait quant à elle en 2016 un chiffre d’affaires de 7,1 millions d’euros. La société est dirigée par Angelo Arcarisi, qui l’a rachetée il y a 3 ans à Jean-Jacques Remilly.

Plus d'articles sur les chaînes :

Saône-et-Loire
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

JYB REPRO recrute