Le marché des machines des arts graphiques se porte très bien en Italie

Les ventes ont bondi de 10% et les importations de 22%.

La tendance positive des ventes de machines d'impression et de transformation du papier en Italie se poursuit, selon les données préliminaires de l'Acimga, l'association qui représente les entreprises du secteur sur le marché italien et publiées par le journal Sole24Ore. Après une hausse de 8,7 % en 2017, le chiffre d'affaires de 2018 a augmenté de 10 %. 

Le marché des machines pour l'industrie graphique et la transformation du papier est évalué à près de 3 milliards d'euros. 

Le chiffre d'affaires est composé à plus de 60 % par les exportations (1,84 milliard), et elles représentent une hausse de 7,6 % en 2018 (contre - 0,3 % en 2017).

Sur le marché intérieur, les ventes ont aussi bondi, + 14,2 % par rapport à l'année précédente, et représentent 1,15 milliard d'euros.

Les importations de machines connaissent également un véritable boom en Italie, avec une hausse de + 21,7 %. Pour Aldo Peretti, président d'Acimga et pdg du groupe d'équipements flexo et héliogravure Uteco, c'est "un résultat exceptionnel".
Il commente : "Le plan Industrie 4.0 a certainement aidé et stimulé un secteur déjà dynamique". Et il s'estime "satisfaits des résultats de 2018".

Créée en 1947, Acimga regroupe 66 constructeurs de machines d'impression et de transformation du papier, italiennes et internationnales, installées en Italie. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...