Papier ou plastique dans l'emballage : un enjeu clé pour le climat

Dans le meilleur des cas, le plastique a un impact climatique 3,25 fois supérieur au packaging en carton, selon une étude suédoise.

Le remplacement d'un matériau en plastique par un matériau en carton pourrait réduire de 99 % l'impact des emballages sur le climat, selon une étude réalisée par l'IVL, l'institut suédois de recherche sur l'environnement, pour le papetier Iggesund Paperboard.

"Le plastique se prête admirablement bien à de nombreuses applications et nous l'employons nous-mêmes pour la production du carton destiné à l'emballage alimentaire, pour lequel la protection du contenu requiert une fine barrière plastique, explique Johan Granås, responsable du développement durable chez Iggesund Paperboard. Mais nous estimons que les décideurs du secteur de l'emballage doivent avoir conscience des conséquences de leur choix en matière de matériau."

L'exemple le plus édifiant est un emballage d'ampoules. En passant du plastique à du carton, l'impact sur le climat est réduit de 99 %.

Et dans le cas le moins défavorable au plastique, un emballage de 500 g de pâtes alimentaires, le sachet en plastique a un impact climatique tout de même 3,25 fois supérieur au packaging en carton. L'étude souligne que sachet en plastique pese pourtant un sixième de la boîte en carton et a des propriétés de protection et d'empilement bien inférieures.

"Il existe aujourd'hui des quantités d'emballages pour lesquels la seule option possible est le plastique, souligne Johan Granås. Mais il existe aussi des emballages en plastique qui pourraient facilement être remplacés sans que l'on perde quelque fonction que ce soit. Il est logique de commencer par ces derniers si l'on veut réduire l'impact climatique des emballages."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...