Premiers résultats financiers pour manroland Goss

© manroland Goss

Une année "réussie" avec un chiffre d'affaires de 293 millions d'euros mais qui semble loin des résultats précédents.

Le jeune groupe manroland Goss vient de dévoiler quelques lignes de son premier exercice annuel et estime avoir "réussie" l'année 2018 et"consolidé sa position de leader sur le marché de l'offset rotatif". Mais à y regarder de plus près, pas si sûr que ces chiffres soient aussi satisfaisants...

Né en mars 2018 de la fusion du fabricant allemand de presses rotatives manroland web systems et son confrère américain Goss International (lire Coup de tonnerre : deux grands constructeurs fusionnent !), le nouveau groupe basé dans le New Hampshire aux États-Unis affiche pour 2018 un chiffre d'affaires de 293 millions d'euros et des commandes signées à hauteur de 327 millions d'euros. manroland Goss annonce également des commandes importantes en début d'année pour un montant de 50 millions d'euros, ce qui porte le carnet des grosses commandes à 200 millions d'euros. manroland Goss estime avoir une bonne cadence à respecter jusqu'au deuxième trimestre de 2020.

Mais si le groupe se dit ravi de ces chiffres, le chiffre d'affaires cumulé ne semble pas à la hauteur des chiffres d'affaires de deux anciens groupes.
Selon les dernières données disponibles, manroland web systems indiquait un chiffre d'affaires pour 2016 de 242 millions d'euros.
Et selon les informations du site allemand Newstech, la maison-mère American Industrial Partners (AIP) faisait référence, sur son site internet, à 172 millions d'euros de chiffre d'affaires pour Goss.
Or, ces 414 millions d'euros cumulés sont loin des 293 millions d'euros de 2018 (de plus, le chiffre d'affaires de Goss comprend peut-être la division Contiweb devenue indépendante et qui affiche 60 millions d'euros de chiffre d'affaires).

Objectif : se renforcer sur le marché rotatif et développer de nouveaux domaines d'activité 

Alexander Wassermann, CEO de manroland Goss, affirme cependant dans un communiqué que manroland Goss "propose l'offre la plus complète disponible sur le marché, avec des structures de coûts réduits et en mettant l'accent sur l'efficacité du processus de fabrication". 

Il ajoute : "Notre stratégie est claire : poursuivre l'expansion de notre position sur le marché et développer de nouveaux domaines d'activité rentables."

Pour cela, le groupe a investi en recherche et développement sur les secteurs en croissance, à savoir l'impression d'emballages souples, l'automatisation avec le système de maintenance préventive Maintellisense et la plate-forme intelligente de commerce en ligne B2B baptisée Market-X.

De plus, manroland Goss compte offrir de nouveaux produits grâce à ses deux acquisitions en novembre et décembre 2018 : l'entreprise anglaise Harland Simon qui élargit la gamme de produits et de services des solutions d'automatisation et, GWS qui complète les activités commerciales des presses d'occasion (lire manroland Goss mise sur le marché offset rotatif d'occasion).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...