La Feuille de pierre, pas si écologique ? La réponse sans langue de bois de l'importateur

Ismail Ait, cofondateur d'Armen Paper, réplique aux accusations de Two Sides.

Après la publication de l'avis du Jury de déontologie publicitaire sur la vidéo de présentation de la Feuille de pierre, nous avons voulu connaître la position de l'importateur sur les arguments écologiques incriminés du support d'impression la Feuille de pierre.

Pour rappel, l'association de défense du papier Two Sides a saisi l'organisme de régulation professionnelle de la publicité, estimant que l'importateur Armen Paper avançait des arguments écologiques infondés dans une vidéo de présentation. Et le Jury de déontologie publicitaire a abondé en ce sens, notant de nombreuses approximations (pour plus de détails, lire La Feuille de pierre, des arguments écologiques retoqués).

Contactée par nos soins, l'entreprise citée par Two Sides et le Jury de déontologie, Armen Paper, se dédouane absolument de toutes responsabilités. Elle explique ne pas administrer le site qui a diffusé la vidéo et impute l'erreur à son collaborateur, Ismail Ait, cofondateur d'Armen Paper qui est à l'origine de la précédente communication de la société.

Et Ismail Ait, fondateur de la nouvelle marque distributeur baptisée Mineralprint, nous répond sans langue de bois à ces accusations de publicités faussées.

Il explique : "Chez Mineralprint, nous sommes respectueux des instances. Nous avons tenu compte de l'avis du Jury de déontologie (...) Cela fait plusieurs mois, bien avant l'avis, que nous communiquons uniquement sur les atouts intrinsèques de la feuille de pierre, à savoir un papier qui n'utilise ni bois, ni eau, ni produits chimiques ajoutés pour sa production tout en étant waterproof."

"N'en déplaise aux lobbys"...

Mais il rétorque : "Nous avons retiré la vidéo pour respecter l'avis, mais cela n'indique en aucune manière que nos affirmations sont erronées. Il y a un proverbe qui dit 'qui veut tuer son chien dit qu'il a la rage' (...)

Nous sommes attaqués, car nous sommes un nouvel entrant. Il y a de la place pour tout le monde. Évidemment que le papier de pierre ne va pas remplacer le papier bois."

Il poursuit : "L'émetteur de la 'plainte' est un lobby payé par l'industrie du papier, donc 100 % partisan et dénué d'objectivité et de nuances. (…) N'en déplaise aux lobbys, quand un produit ne demande ni bois, ni eau, ni produits chimiques ajoutés mécaniquement, il consomme moins d'énergie !"

Il réplique également : "Par ailleurs, il est réducteur et méprisant de dire que le papier de pierre est de la 'résine mélangée à de la craie'. C'est aussi idiot que de dire que le papier bois est un 'papier javel destructeur de forêts et de nappes phréatiques'."

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...