Le bâtiment historique de l'ancienne imprimerie Saint-Paul part en fumée

Un important incendie a eu lieu à l'hôtel Désandrouins, ou était installée l'ancienne imprimerie Saint-Paul, à Bar-le-Duc dans le département de la Meuse.

Un important incendie a eu lieu vendredi 24 mai à l’hôtel Désandrouins, ou était installée l’ancienne imprimerie Saint-Paul, à Bar-le-Duc, rapporte l’Est Républicain. Bar-le-Duc est situé dans le département de la Meuse (55), en région Grand Est.

Le quotidien raconte que les premières fumées ont été aperçues par les riverains vers 10h et que le feu a été maitrisé par les pompiers peu avant-midi. L’incendie a causé d’importants dégâts. Une partie de la charpente s’est notamment effondrée au centre du bâtiment en arc de cercle. Un bâtiment de 500 m2 a été ravagé. Les causes du sinistre ne sont pas encore connues.

Un bâtiment historique construit au 18e siècle

L’hôtel Désandrouins, bâtiment du 18e siècle, est considéré comme l’un des joyaux du patrimoine barisien. Cet ancien hôtel particulier, aujourd’hui inoccupé, a longtemps accueilli l’imprimerie Saint-Paul.

Imprimeur mais aussi éditeur, l’imprimerie Saint-Paul, avait été créée par une congrégation religieuse suisse, fondée en 1875 par le chanoine Joseph Schorderet, l’œuvre de Saint-Paul.

L’imprimerie s’était longtemps développée sur l’édition de livres, notamment scolaires, pour les marchés africains, la congrégation religieuse ayant comme pour objectif de promouvoir par la presse et l’impression la culture chrétienne, notamment en Afrique et en Asie. 

À la fin des années 1990, l’entreprise employait jusqu’à 130 personnes, avant de devoir faire face à la perte de gros marchés. Placée une première fois en redressement judiciaire en 2000, l’imprimerie avait été reprise en 2001 par Jean-Raoul Rosay, alors président du Sicogif et président de l’imprimerie Rosay Busson (93). Mais l’imprimerie a finalement été déclarée en liquidation judiciaire en 2008.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...