Tetra Pak dévoile ses axes de recherche sur les possibilités offertes par le graphène dans l'emballage

© Tetra Pak

Le graphène qui ouvre de nouvelles portes dans de nombreux domaines industriels pourrait aussi révolutionner le monde de l'emballage.

Le graphène est un matériau découvert récent qui possède nombreuses qualités jusqu'alors jamais réunies dans un même matériau. Synthétisé par la première fois en 2004, ce matériau à base de carbone est à la fois l'un des plus minces - de l'ordre d'un atome - et à la fois incroyablement résistant - environ 200 fois plus résistant que l'acier. Il est également un excellent conducteur de chaleur, d'électricité et possède un large éventail de capacités d'absorption de la lumière.

"Le graphène a le potentiel de révolutionner une gamme de procédés et d'industries, estime le professeur Konstantin Novoselov, physicien et lauréat du prix Nobel (2010). Depuis le premier isolement du graphène en 2004, nous avons assisté à un succès phénoménal et à l'application commerciale de ce matériau dans les industries électronique et automobile." 

Pour explorer les applications possibles dans l'emballage agroalimentaire et des boissons, le groupe suisse Tetra Pak fait partie depuis juin du projet de recherche scientifique Graphene Flagship de la Commission européenne. C'est le seul représentant de l'industrie de l'emballage dans ce groupe de recherche qui réunit 150 partenaires européens académiques et industriels.

Trois axes de recherche sur le graphène dans l'emballage pour Tetra Pak 

Tetra Pak vient d'annoncer qu'il mènait des activités de recherche et développement autour de trois axes.
Il étudie les matériaux d'emballage et notamment comment le graphène pourrait offrir des revêtements permettant de réduire l'empreinte carbone dans la chaîne d'approvisionnement des emballages. "Le graphène peut également améliorer les performances des matériaux d'emballage actuels, permettre de nouvelles fonctionnalités et accroître la recyclabilité" indique-t-il.

Il travaille également sur l'emballage intelligent. Des puces ultra-minces et flexibles de graphene pourraient être intégrés aux emballages en tant que supports de données pour les producteurs, les détaillants et les consommateurs. Ces puces seraient plus petites, plus légeres et moins coûteuses que les puces traditionnelles.

Le graphène pourrait aussi donner naissance à une nouvelle génération d'équipements. Tetra Pak explore les moyens d'utiliser des composites de graphène pour rendre les équipements plus légers et plus efficaces du point de vue énergétique.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...