Les industriels de l'emballage à l'unisson pour protéger les produits alimentaires et pharmaceutiques

© Fefco

D'une même voix, la chaîne d'approvisionnement des emballages pour les produits alimentaires et pharmaceutiques est essentielle pour maintenir la sécurité d'approvisionnement mener défendre revendique

Les 10 plus grandes associations professionnelles du secteur de l'emballage sont sur le pied de guerre. Ensemble, elles demandent la mise en place de mesures afin de protéger la chaîne de fabrication et de logistique des emballages alimentaires et pharmaceutiques.

D'une seule voix, elles soulignent que la production d'emballages est essentielle pour sécuriser et transporter les produits alimentaires et pharmaceutiques vitaux à travers l'Europe dans le contexte de l'épidémie de covid-19 actuelle. "La sécurisation de l'approvisionnement de la population en produits alimentaires et pharmaceutiques est importante pour le système et l'emballage en fait partie intégrante."

10 associations européennes d'une seule voix

La Cepi - confédération des industries papetières européennes Cepi, la CITPA - confédération internationale des transformateurs de papier et de carton, l'ECMA - association européenne des fabricants de cartons, l'EuPC - confédération européenne des convertisseurs de matières plastiques, l'EuPIA - association européenne des encres d'imprimerie, la Fefco - fédération européenne des fabricants de carton ondulé, la FEICA - association de l'industrie européenne des adhésifs et des produits d'étanchéité, la FPE - association européenne des emballages souples, Intergraf - fédération européenne de la communication imprimée et numérique et l'I&P Europe - association d'imagerie et d'impression - réclament à la Commission européenne et aux gouvernements nationaux à mettre en place trois garanties.

"Nos préoccupations résident principalement dans les retards potentiels aux frontières et la fourniture de matériaux essentiels pour l'emballage, ainsi que de matières premières pour les intermédiaires d'emballage alimentaire, comme les encres et les adhésifs."

Trois mesures pour garantir la livraison des aliments et médicaments

Les associations demandent que la sécurité de l'approvisionnement et du transport des emballages pour les produits alimentaires et pharmaceutiques y compris leur chaîne d'approvisionnement et les matières premières et leurs produits intermédiaires (papier, carton, métaux, substrats plastiques, adhésifs, encres et vernis d'impression) soit garantie.

Les industriels revendiquent également des frontières ouvertes pour les chaînes d'approvisionnement des emballages des produits alimentaires et pharmaceutiques.
"Les contrôles aux frontières nationales récemment introduits dans l'espace Schengen menacent les chaînes d'approvisionnement de l'UE pour les produits alimentaires et pharmaceutiques. De plus, les employés des entreprises de logistique ont peur et refusent de se rendre dans des zones soumises à de fortes restrictions ; ils craignent d'être placés en quarantaine dans ces régions et de plus être autorisés à rentrer"

Enfin, elles demandent de lutter contre les pénuries et les augmentations de prix des matières premières. Elles exigent instamment que les emballages et les composants nécessaires à la fabrication des produits alimentaires et pharmaceutiques soient classés composants et produits essentiels dans le cadre des mesures visant à contenir cette pandémie de coronavirus.

La propagation du Covid-19 crée une forte hausse de la demande d'éthanol synthétique et d'isopropanol (IPA) qui sont utilisés pour fabriquer du gel désinfectant. Or ces solvants sont également utilisés pour la fabrication d'encres d'emballage et nettoyer les machines d'impression flexo et offset.

D'ailleurs le fabricant américain d'encres SunChemical a annoncé une hausse de ses prix en raison de l'augmentation du court de l'éthanol à partir du 1er avril. Et Intergraf (qui rassemble 21 fédérations nationales d'impression dans 20 pays) et FTA Europe (sept associations nationales d'impression flexographique), ont déjà averti que certaines entreprises du secteur ressentaient cette pénurie d'alcool éthylique synthétique (lire Inquiétude des fabricants d'emballages alimentaires).

"Pour augmenter l'approvisionnement nécessaire en désinfectant, des sources alternatives de solvants pourraient être envisagées pour répondre aux besoins actuels des applications médicales."

Sans ces solvants, la fabrication d'encres d'emballage et le processus d'impression sont gravement perturbés au point que les emballages alimentaires et pharmaceutiques risquent de ne plus être produits. Des pénuries deviennent également évidentes dans d'autres matières premières pour les intermédiaires d'emballage alimentaire, comme les adhésifs.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...