UPM Raflatac lance des étiquettes pour alimentation en PP recyclé

Jusqu'ici le contact alimentaire avec ce thermoplastique recyclé était interdit.

Le fabricant de solutions d'étiquetage UPM Raflatac lance sur le marché le premier film d'étiquette alimentaire en polypropylène (PP) produit à partir de plastique recyclé, le film PP PCR Clear and White.

Ce film est fabriqué grâce une nouvelle technologie de recyclage chimique du groupe saoudien Sabic, spécialisé dans l'industrie chimique. Ce processus de recyclage permet d'obtenir les mêmes propriétés que les thermoplastiques en PP vierge, et donc conformes aux mêmes applications. Or, auparavant les plastiques PP recyclés, servant en France principalement dans le bâtiment, l’automobile et l’industrie, ne pouvaient pas être employés dans les applications à contact alimentaire.

"Nous sommes heureux de participer au virage de notre industrie vers des solutions plus circulaires et ce produit innovant est le premier du genre disponible sur le marché,déclare Antti Jääskeläinen, vice-président exécutif, UPM Raflatac. C'est le résultat concret de nos efforts pour étiqueter de manière plus intelligente en développant des produits qui réduisent l'utilisation de matériaux non renouvelables et traitent les déchets comme une ressource précieuse".

En aout 2019, la division étiquette du groupe forestier finlandais UPM avait également sorti le UPM Raflatac Forest Film, un film pour étiquette sans matières premières fossiles et produit à partir de matières renouvelables à base de bois.

UPM Raflatac s'est engagé à développer des solutions d'étiquettes afin d'éliminer les emballages en plastique inutiles et à atteindre un objectif de 100 % d'emballages en plastique réutilisables, recyclables ou compostables d'ici 2025.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...