A télécharger : tout ce qu'il faut savoir pour fabriquer des masques

© Afnor

Ce guide donne toutes les indications nécessaires pour élaborer de manière industrielle ou artisanale un masque barrière.

Les initiatives se multiplient pour contrer le manque de masques en France et endiguer la propagation du virus SARSr-CoV 2, comme à l'Imprimerie des Hauts de Vilaine en Ille-et-Vilaine ou à Ultima Displays en Loire-Atlantique. Pour encourager ces nouvelles productions et en assurer une haute qualité, l'Association française de normalisation (Afnor) met à disposition gratuitement un document de référence sur la fabrication, en série ou artisanalement, d'un masque dit barrière en textile ou matière plastique. Ce produit, moins évolué que les masques chirurgicaux et FFP2, vise à protéger la population saine, en complément des gestes barrières et de la mesure de distanciation sociale face à l'épidémie de coronavirus.

Accessible en téléchargement, ce document, Afnor Spec – Masques barrières, répond à des critères validés par près de 150 experts. Il est exploitable pour la production en série par des entreprises textiles ou de la plasturgie. Il permet aussi d'aider les particuliers équipés de matériaux pour se lancer dans la confection artisanale.

Afnor Spec – Masques barrières comporte de nombreux schémas ainsi que des patrons prêts à l'emploi, pour les professionnels ou les particuliers.
Un volet est également consacré aux recommandations d'usage d'un masque, car sa performance dépend fortement de son utilisation.
Le référenciel comporte aussi une liste de laboratoires pour les entreprises qui souhaiteraient tester leurs prototypes avant de lancer une fabrication à grande échelle.

"Une fois que vous aurez constitué votre stock de masques barrières conçus selon le modèle, vous pourrez vous faire connaître des entreprises susceptibles de vous les récupérer pour équiper leurs collaborateurs, en vous référençant sur la plateforme masques-barrieres.afnor.org, en utilisant la géolocalisation" précise l'Afnor.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...