Une perte d'activité de 70 % mais pas un jour de fermeture pour l'imprimerie SIB

La Société d'impression du Boulonnais a été durement impactée par l'arrêt de la distribution des magazines publicitaires.

Dès le début du confinement, la Société d’impression du Boulonnais (SIB) a perdu environ 70 % de son activité. « Les principaux distributeurs de presse gratuite et de prospectus Mediapost et Adrexo ont immédiatement arrêté leur activité. 70 % de la nôtre a été stoppé nette. Je pense que l’on aura 20 % de chiffre d’affaires en moins », a confié le PDG de l’entreprise Marc Leroy au quotidien La Voix du Nord.

Installée à Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais, la SIB est l’une des plus grandes imprimeries offset du Nord de la France et emploie environ 200 salariés pour un chiffre d’affaires d’un peu plus 33 millions d’euros (2018).

Pas un seul jour de fermeture

Malgré cette baisse considérable de son activité, l’imprimerie est restée ouverte durant toute la durée du confinement avec un effectif réduit et l’adoption des mesures de distanciation et du télétravail.

Comme de nombreuses entreprises du secteur, l’imprimerie propose en plus de son offre habituelle des solutions adaptées à la crise sanitaire : affichage informatif tout format, panneaux, pictogrammes adhésifs, marquage au sol personnalisé et anti-dérapant…

Imprimerie de labeur en impression sur rotatives, feuilles avec façonnage et routage intégré, la SIB est passée en 40 ans (elle a été fondée en 1974) de 6 à 200 employés. Elle compte dans son parc machines plusieurs rotatives M600 et Koenig & Bauer.

L’entreprise a notamment investi en 2018 dans une Compacta 818 de Koenig & Bauer, destinée à l’impression de hauts volumes et de produits à fortes paginations (jusqu’à 45 000 exemplaires avec 72 pages maximum par heure).

Plus d'articles sur les chaînes :

Pas-de-Calais
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...