Bonne nouvelle : la papeterie Arjowiggins de Bessé-sur-Braye (72) a un repreneur

Le nouveau propriétaire prévoit d'embaucher, sur cinq ans, 240 personnes et en priorité les anciens du site.

Un an après sa fermeture, la papeterie Arjowiggins située à Bessé-sur-Braye dans la Sarthe a un nouveau propriétaire. L'usine de production de papier spécialisé appartient désormais à Paper Mill Industries (PMI). Sans repreneur jusqu'ici, le site du groupe Sequana avait dû fermer le 29 mars 2019, et les 566 salariés avaient été licenciés. Les anciens salariés divisés en deux collectifs n'avaient depuis pas baissé les bras et ont même réussi à suspendre la vente des machines industrielles qui devait avoir lieu fin mai.

Paper Mill Industries est une filiale du groupe Dottori basé au Canada "spécialisé dans l'industrie du bois, et plus particulièrement dans le domaine des produits forestiers et du papier", indiquent les liquidateurs judiciaires, Maître Christophe Basse et Maître Marc Sénéchal.

"Le développement de plusieurs projets"

Le projet de PMI repose sur "le développement de plusieurs projets : activité bois, recyclage de fibres textiles, production de papier durable, d'art et de sécurité." PMI prévoit d'embaucher environ 240 personnes d'ici 2025 et s'engage à proposer ces emplois en priorité aux anciens d'Arjo.

"Nous proposons de réindustrialiser l'ancien site papetier de Bessé-sur-Braye afin de redynamiser l'économie en région et d'apporter de nouvelles sources d'attractivité au territoire, à l'aide de projets industriels basés sur les principes fondamentaux du développement durable et à partir d'outils industriels existants, explique dans un communiqué Pierre Petit, le président de PMI.
Nous utiliserons des ressources locales, formerons les actifs du territoire, et redistribuerons les résultats sur le bassin d'emploi régional, tout en nous inscrivant dans une démarche d'économie circulaire minimisant les impacts écologiques."

De plus, il souhaite créer "un incubateur pour permettre à des start-ups de développer leurs projets et d'intégrer leurs innovations dans l'industrie".

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...