La directrice du Monde Natalie Nougayrède démissionne

Après seulement quinze mois passés à la tête du Monde, Natalie Nougayrède a annoncé sa démission mercredi.

C’est le dénouement d’une crise au sein du quotidien qui dure depuis plusieurs mois : Natalie Nougayrède, journaliste chevronnée prix Albert Londres, quitte finalement ses fonctions de directrice du Monde, après des mois de bras de fer avec son équipe rédactionnelle.

Ce mouvement de contestation était monté crescendo depuis l’annonce de la direction en février, d’un plan de réorganisation de la rédaction. Une restructuration concernant une cinquantaine de poste afin d’orienter le journal papier vers le numérique. Mais en trame de fond, ce sont les méthodes de management de Natalie Nougayrède, qui sont en cause, management jugé par les journalistes à l’Express en novembre dernier "maladroit, voire brutal".

La crise était monté d’un cran mardi 6 mai avec la démission de sept rédacteurs en chef et rédacteurs adjoints sur onze.
Vendredi 9 mai, la rédaction obtenait le départ de ses deux adjoints Vincent Giret, directeur délégué des rédactions et Michel Guerrin, directeur adjoint des rédactions, également mis en cause.

Cette crise a finalement poussé Louis Dreyfus, le président du directoire, à modifier ses plans en ralentissant les réformes. Le plan de mobilité sera totalement mis en place fin septembre au lieu de fin juin et la nouvelle formule papier prévue pour juin est repoussée à la fin septembre.

La Société des rédacteurs du Monde nommera prochainement un directeur intérimaire.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...