Le métier d'Iconographe

L'Iconographe est le documentaliste de l'image. Il recherche, sélectionne et propose des images pour illustrer des supports variés selon la demande d'un auteur, d'un journaliste…

Ses missions

L'Iconographe est chargé de trouver et fournir des illustrations (photographies, dessins, gravures…) pour des supports divers (journal, revue, livre, publications scolaires, éditions scientifiques et techniques, livres pour enfants…). Tout d'abord il prend connaissance du texte à illustrer. Au sein de la rédaction d'un journal, il se réunit avec le Rédacteur en chef et le Directeur artistique pour déterminer l'orientation visuelle. Ensuite il cherche l'image la plus appropriée, qui correspond en termes de ton et d'esprit. Cela peut être une recherche précise, il prend alors contact avec l'entité qui détient la photo soit au contraire, la recherche est libre, il propose alors un panel d'images parmi lesquels sera choisi la bonne. Pour effectuer ses recherches, il utilise les bases de données internes, Internet mais aussi son réseau (photographe, illustrateurs, services de presse, offices de tourisme…). Avec l'avènement d'Internet, il est beaucoup plus facile d'obtenir ce que l'on souhaite sans se déplacer à l'autre bout du monde. Lorsqu'une publication porte sur un sujet n'ayant pas d'images, il peut être envoyé pour faire un reportage photos. En tant que salarié d'une rédaction, il trie, archive, numérise les photos pour créer et mettre à jour des bases de données. Il négocie également les tarifs avec les différents fournisseurs. Enfin, il maitrise tout l'aspect juridique de l'image (droit d'auteurs, de reproduction, droits à l'image…).

Ses compétences et qualités

L'Iconographe sait manier les bases de données, trouver des nouvelles sources, utiliser des mots-clés pertinents pour ses recherches. Il possède des connaissances techniques dans le domaine de la photo et du graphisme ainsi que des notions juridiques pour le droit d'utilisation des images par exemple. Il possède également un bon carnet d'adresses de fournisseurs (agences, photographes, musées, services de communication de grandes entreprises, organismes professionnels, laboratoires, office de tourisme…). 

C'est quelqu'un de rigoureux, de méthodique, de réactif, qui possède un certain sens de l'esthétisme  ainsi qu'une sensibilité artistique. 

Son environnement de travail

L'Iconographe peut travailler dans des domaines variés : presse, édition, publicité, télévision, institutions culturelles, groupe de presse, maison d'édition… ou encore en indépendant. Il travaille au sein d'un service photo ou alors d'un service documentation. Son outil de travail est l'ordinateur et grâce aux nouvelles technologies, il se déplace de moins en moins puisqu'il peut rechercher des images partout dans le monde depuis son écran. Enfin grâce aux outils de numérisation il peut se créer des banques d'images. Souvent le métier d'Iconographe est occupé par un documentaliste qui prend en charge les diverses missions

Sa formation

Après un cursus généraliste, l'Iconographe peut suivre des formations spécifiques : l'Ecole des Bibliothécaires Documentalistes (EBD) ou encore l'Institut National des Techniques de la Documentation. D'autres formations sont possibles comme un DUT Information communication option gestion de l'information et de la documentation pour les organisations ou encore un DEUST métiers des bibliothèques et de la documentation. Enfin des licences pro dans le domaine des lettres, des langues, des arts des sciences humaines et sociales avec un parcours en documentation sont également une voie d'accès. 

Son salaire

Un Iconographe salarié débutant peut gagner entre 1 600 et 2 000 € bruts par mois. En freelance, il fixe lui-même son tarif. 

Son évolution professionnelle

L'Iconographe peut soit se spécialiser dans un domaine précis : cartographie, cartes postales… mais il peut aussi devenir Responsable d'un service de documentation ou d'un service de graphisme. Il peut également se tourner vers le domaine de l'image animée (clips, extraits de films, reportages…) et devenir Recherchiste (documentaliste audiovisuel) pour la télévision, une société de production ou une cinémathèque.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...