Négociations en cours pour le rachat du Midi Libre par La Dépêche du Midi

C'est officiel : le groupe La Dépêche est en négociations pour devenir le premier actionnaire de son voisin, le groupe Midi libre.

Cela fait plusieurs mois que le groupe de presse Sud Ouest (GSO), en proie à des difficultés financières cherche à se séparer du groupe Midi Libre.

Le groupe bordelais vient d'annoncer qu’il entrait "en négociations exclusives sur une prise de participation au capital du groupe Midi Libre" avec les groupes La Dépêche (La Dépêche du Midi) et Centre France (La Montagne).

Aux termes de ces négociations, La Dépêche pourrait devenir le premier actionnaire du Midi Libre. Centre France associé à des investisseurs locaux deviendraient des partenaires de cette opération. L’architecte François Fontes pourrait faire partie des nouveaux propriétaires, ayant à plusieurs reprises, montré un grand intérêt pour ce groupe.

"De son côté, le groupe Sud-Ouest resterait actionnaire significatif du groupe Midi Libre à hauteur de 33,4 %", ont précisé les groupes de presse dans un communiqué commun.

Le groupe Midi Libre comprend trois quotidiens régionaux, Midi Libre à Montpellier, Centre Presse distribué dans la région de l’Aveyron et L’Indépendant à Perpignan, ainsi que des magazines, l’imprimerie du Midi et la régie MidiMédia.

L’ensemble réalisait, en 2013, un chiffre d’affaires d’environ 125 millions d’euros pour un résultat d’exploitation légèrement positif.

Cet accord, s’il venait à se concrétiser, donnerait naissance à un poids lourd dans le paysage de la presse du Sud-ouest.   

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...