Embauches, investissements et nouveaux clients pour Reprotechnique (92) depuis sa reprise par les salariés

La scop de Service Point Reprotechnique, basée à Colombes, a investi dans cinq nouvelles machines en six mois, ce qui lui permet de consolider et développer ses marchés.

Spécialisée de l’impression numérique depuis plus de 50 ans, Reprotechnique Scop, basée à Colombes, affiche cette année des résultats très encourageants. Reprise par ses salariés en juillet 2013, cette scop (société coopérative et participative) a depuis, embauché six personnes en CDI, ce qui porte l’effectif de la société à 72. 

Et elle ne compte pas s’arrêter là. ″En 2014, nous avons investi environ 300 000 euros dans les nouveaux équipements, soit 4 % de notre CA annuel″ indique le directeur général Olivier Crus. Depuis six mois, Reprotechnique Scop a reçu cinq machines toutes neuves : une Xerox Color 1000, deux grand format avec une Kip C7800 de Konica Minolta et une Latex de HP, et deux traceurs HP T1300.

Pour faire son choix, Reprotechnique Scop a évalué le potentiel d’impression haute définition du matériel, mais elle a aussi été très attentive à leurs qualités écologiques et environnementales.

En janvier, la Color 1000 de Xerox prenait place au siège social du groupe. Et la scop n’est pas peu fière de cette machine de dernière génération. ″La Xerox Color 1000 fait office de figure de proue : cette imprimante pourra reproduire tous types de documents en haute définition.″ Le cinquième groupe d’impression, en option, permet par exemple, d’imprimer des effets transparents sélectifs ou pleine page.

Mais au-delà de ses capacités techniques, la Color 1000 représente le symbole du nouvel élan de l’entreprise : "Il s’agit du premier investissement significatif de la scop, voté en conseil d’administration" se rappelle Olivier Crus.

La dernière arrivée à l’atelier est une Konica Minolta, la Kip C7800. Installée en juillet, cet équipement grand format noir et blanc et couleur, a déjà séduit l’équipe, notamment grâce à sa gestion de la colorimétrie.

″L’acquisition de ces nouveaux équipements nous a permis, dans un premier temps, de sécuriser et de consolider de nombreux marchés en cours avec nos clients, tant privés que publics. Ils nous ont permis de renouveler des contrats importants, suite à des appels d’offres, avec nos clients principaux du BTP″ explique Olivier Crus.

″Mais ils ont aussi été source de conquête de nouveaux marchés, notamment parmi les agences de communication, ou les services marketing et communication de mairies ou de grandes entreprises du secteur de l’agro-alimentaire.″

Les traceurs HP T1300 ont notamment permis à Reprotechnique Scop de séduire un des grands noms de l’architecture.

Plus d'articles sur les chaînes :

Hauts-de-Seine
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise