Le libraire Barnes & Noble teste les machines d'impression à la demande

La plus grande enseigne des Etats-Unis installe trois Espresso book machine.

Le

Barnes & Noble, la plus grande chaîne de librairies américaine se tourne vers les services d'impression à la demande.

Présentée pour la première fois en 2007 au salon BookExpo America, l'Espresso book machine (EBM) de On Demand Books et commercialisée par Xerox. permet en quelques minutes d'imprimer les livres numériques et de les relier.

Mis en place dans trois boutiques de Barnes & Noble, à New York, dans le New Jersey, et en Pennsylvanie, ces Espresso Book Machine permettront à l'enseigne de tester le potentiel de ce type de service.

Selon un porte-parole de l'entreprise, cité par le magazine Publishers Weekly, le catalogue de ces machines sera composé de livres difficiles à trouver, des œuvres du domaine public ou des titres auto-publiés.

"Nous sommes ravis de tester ces outils chez Barnes & Noble. Nous passons des indépendants à des détaillants" a déclaré Dane Neller, directrice de On Demand Books, le fabriquant de l'EBM.

Ce système d'impression à la demande est utilisé par un certain nombre de petits libraires depuis plusieurs années.
L'an dernier, c'est Books-A-Million, la deuxième plus grande chaîne de librairies des États-Unis, qui installait deux EBM dans ses points de vente.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO