Retour d'expérience - Studio Ludo (86) et l'Anapurna M2500i d'Agfa

Tirage sur bois enduit d'argile en 20x30cm © Frédéric Pignoux

Grâce à sa presse grand format d'Agfa, l'entreprise poitevine, dirigée par Jérôme et son frère Frédéric Pignoux, imprime sur des supports des plus insolites pour les expositions d'art.

Studio Ludo est un fidèle d'Agfa. En novembre dernier, cette imprimerie située à Saint-Georges-lès-Baillargeaux près de Poitiers et spécialisée dans l'impression d'art, a reçu sa troisième presse numérique grand format Anapurna.

L'entreprise a opté pour le modèle M2500 i, une jet d'encre UV 6 couleurs avec blanc de 2,50 m de laize.

"Finalement, à chaque machine, nous avons augmenté en laize. Cependant notre domaine d'activité est l'impression d'art, de muséographie, etc. Nous recherchons donc avant tout la qualité," nous explique Frédéric Pignoux, co-gérant et photographe de Studio Ludo.

La vitesse d'impression de l'Anapurna (115 m²/h) a aussi séduit l'entreprise même si ce n'était pas le premier critère de choix. "Mais avec la M2500i, nous avons une vitesse d'impression encore plus accrue pour une qualité d'impression toujours très très fine... C'est toujours bénéfique !″

Le Studo Ludo a été fondé il y a 30 ans par Lucien-Dominique Pignoux, père des deux co-gérants actuels (Crédit photo : Frédéric Pignoux.)

L'Anapurna gère beaucoup de supports pouvant aller jusqu'à 50 mm d'épaisseur et Studio Ludo, travaillant régulièrement pour des expositions artistiques, ne se prive pas d'expérimenter les matières.
"Avec cette presse, on teste des choses que beaucoup n'osent pas !″ avoue le photographe.
Il imprime ainsi une multitude de supports allant de plaques de plomb au bois, en passant par médium laqué et des plaques de béton.

Parmi les supports les plus surprenants qu'il ait eus à imprimer, il se souvient notamment d'une des ses expositions de photos d'art comtemporain, avec l'impression sur des plaques de plomb, des toiles enduites d'argile et sur du raku, une céramique japonaise.

La photo de l'insecte est imprimée sur une plaque de plomb de 80 x 120 cm. (Réalisation et crédit photo : Frédéric Pignoux.)

 

Ce tirage 20 x 30 cm est réalisé sur du raku, une céramique traditionnelle japonaise. La surface de cette matière est très irrégulière. (Réalisation et crédit photo : Frédéric Pignoux.)

"Pour cette exposition, nous cherchions à obtenir une bonne définition et une bonne tenue. Et nous avons réussi à atteindre ces objectifs, ce qui est assez dur sur des supports fermés."

Lors de commandes sur des matières assez particulières, Studio Ludo travaille en étroite collaboration avec l'équipe d'Agfa, afin de créer des profils spécifiquement paramétrés aux supports et à la machine de l'entreprise.

″Ce ne sont pas des profils lambda téléchargés ici et là... Cela nous permet d'avoir des profils qui correspondent à chacune de nos matières, même sur des matières un peu ″dérivées″ pour lesquelles il n'existe pas de profil comme le lino ou le carrelage.″

Et cet accompagnement du constructeur belge est un point essentiel : "Le service est pour nous quelque chose de très important. Et Agfa est très à l'écoute avec une équipe pertinente, que ce soit pour la partie soft au niveau des profils ou en terme de mécanique pure."

Plus d'articles sur les chaînes :

Vienne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...