Les 50 ans de JCDecaux récompensés par l'Institut français du design

JCDecaux emploie plus de 12 000 personnes dans le monde. (Crédit photo : JCDecaux)

Crée en 1955, le groupe spécialisé dans la publicité extérieure a été récompensé pour son parcours par le Grand Prix design de la réussite.

JCDecaux, l'un des leaders mondiaux de la communication extérieure, a reçu en juillet le Grand Prix design de la réussite du concours des Janus de l'industrie 2015 organisée par l'Institut français du design.

Ce prix a été remis par Matthias Fekl, le secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger.

Depuis 65 ans, les Janus de l'industrie récompensent les entreprises selon leur intention de conception, la valeur éthique de leurs réalisations, leurs apparences, les matériaux employés et l’intérêt pour l’usager.

Cette année, pour la première fois, le Grand Prix design de la réussite a distingué les entreprises qui, par l'innovation et leur savoir-faire dans le design, obtiennent des succès durables en France et à l'international.
Dix entreprises ont été couronnées par cette récompense.

50 ans d'histoire

C'est en 1955 que Jean-Claude Decaux, 18 ans, crée sa société à Beauvais dans l'Oise. Il placarde alors des affiches publicitaires grand format le long des autoroutes puisque la concurrence est trop forte dans les villes.

Mais la loi de Finances de 1964, qui augmente considérablement la taxe des affiches publicitaires sur les routes, l’incite à imaginer vers un nouveau type d’espace publicitaire. Il propose alors aux mairies la mise à disposition d’abris bus financés par la publicité.

Aujourd'hui, le groupe international et familial se revendique, en nombre d'affiches, n° 1 mondial du mobilier urbain, n° 1 européen de l’affichage grand format et n° 1 mondial de la publicité dans les aéroports. Il emploie 12 300 salariés dans plus de 70 pays et affiche un chiffre d'affaires 2014 de 2 813 millions d'euros.

 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Jacques René Dernbach - 24 Juillet 2015
Chapeau bas,bravo JC et M....E à Jean-Charles !
Abel Souleymane - 01 Septembre 2015
big up JCDecaux, vous le meritez
Frederic Luc Vandeweghe - 14 Janvier 2016
Oui bravo. Mais s'il payerait ces salariés à leur juste valeur, ce serait encore mieux.
Ajouter un commentaire...