Le repositionnement de Metsä Board avance à grand pas

L'usine de Husum en Suède a un accès direct aux infrastructures portuaires.

La filiale papetière du groupe forestier Metsä a investi massivement pour se tourner complètement vers la production de carton.

Le papetier Metsä Board, dont le siège social se situe en Finlande, poursuit son programme d'investissement de 170 millions d'euros de l'usine de Husum en Suède.

Depuis la mi-octobre et jusqu'au début du mois de janvier 2016, une nouvelle machine de fabrication de carton plat est en train d'être installée à la place d'une machine à papier, et parallèlement, trois machines à papier vont arrêter de produire du papier d'ici la fin de l'année. 

Deux seront fermées et l'autre sera transformée pour fabriquer 300 000 tonnes par an de liner pur fibres fraîches, pour les marchés américains et européens.

Metsä Board produira avec la nouvelle machine 400 000 tonnes de carton plat pour les marchés américains aussi bien pour le marché mondial des produits finis du marché alimentaire comme les gobelets ou les assiettes en carton.

Le fabricant poursuit ainsi sa transformation entamée en 2006, se repositionnant sur la fabrication du carton pour boîtes pliantes et du liber pour les biens de consommation, l'emballage prêt à vendre et le marché alimentaire. 

En avril dernier, l'entreprise suédoise s'était déjà séparée sa papeterie allemande de Gohrsmuehle qui produit du papier pour emballages et étiquettes. Le site, vendu à mutares AG, perdait 20 millions d'euros par an pour un chiffre d'affaires de 90 millions. 

Seule l'usine de Kyro en Finlande fabrique encore du papier avec Husum. L'entreprise prévoit abandonner totalement ce type de production au plus tard fin 2017.

Avec ces investissements en Suède, la capacité de production de carton du groupe dépassera les deux millions de tonnes annuelles, début 2016.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...