Désormais dans le vert le groupe Le Monde part à la conquête du monde

Après des années de déficits, les comptes du groupe éditorial devraient sortir du rouge en 2015 et afficher un net bénéfice en 2016, a affirmé le président du directoire du groupe, Louis Dreyfus, aux Échos.

Pendant dix ans, de 2001 à 2011, Le Monde (Le Monde, Télérama, L'Obs, Huffington Post, Courrier international...), a perdu une dizaine de millions d'euros par an. Puis après une recapitalisation en 2011 par ses acquéreurs, le groupe était encore déficitaire avec une perte de 2 millions environ en 2013 et un demi-million hors imprimerie en 2014.

Pour cette année, le groupe table sur un résultat d'exploitation de 6 millions d'euros hors imprimerie et de 10 à 15 millions en 2016, le résultat net étant proche de ces chiffres, a dévoilé le président du directoire, Louis Dreyfus, au quotidien économique Les Échos.

Le trio qui a racheté le groupe éditiorial en 2010, Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse, a donc réussi à redresser les comptes de l'entreprise.

Ce résultat bénéficiaire provient en grande partie de la fermeture en septembre de son imprimerie située à Ivry-sur-Seine. Le Monde Imprimerie (LMI) accusait une perte de 2,5 millions d'euros fin 2014.

Le premier média francophone au monde

Avec l'annonce de ces bons résultats, Louis Dreyfus a également réaffirmé son ambition internationale dévoilée l'an dernier : "Nous voulons devenir le premier média francophone dans le monde, et donc sur le continent africain".

Il précise : "Ce sera un développement séquencé, mais croissant car l’international sera un vrai levier de croissance pour le groupe".

C'est en janvier 2015 que ce projet a commencé à se concrétiser avec le lancement de l'édition africaine du site du Monde. Une équipe d'une dizaine de personnes travaillant à Paris et une vingtaine de correspondants en Afrique, alimente ce journal en ligne.

Aucune version papier n'est envisagée pour cette édition africaine. Le modèle économique repose sur les revenus publicitaires et les abonnements. Beaucoup de paiements par mobiles se font sur ce continent. 

Avant cette édition spécifique, le continent africain représentait seulement 3 ou 4 % des lecteurs en ligne du quotidien. Aujourd'hui, Le Monde Afrique cumule 5 millions de visites mensuelles et 8 millions de pages vues, principalement au Maroc, en Côte d’Ivoire ou encore en Algérie, selon Louis Dreyfus.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...