Alliance Partenaires Graphiques (02), croissance externe et réorganisation

Le site de Gauchy devrait accueillir bientôt les salariés et des équipements des deux autres imprimeries du groupe.

Beaucoup de changements en perspective pour le groupe Alliance Partenaires Graphiques. 

Basé à Gauchy en Picardie dans l'Aisne, Alliance Partenaires Graphiques, qui affiche 10,7 millions de chiffre d'affaires 2015, met toute son organisation à plat.

"Notre objectif est de remettre l'entreprise en capacité à générer du résultat pour continuer son développement, explique Philippe Leducq, le fondateur et directeur d'Alliance Partenaires Graphiques. Nous pourrions arrêter d'investir aujourd'hui et sortir du résultat, mais dans quatre ou cinq ans, nous serions totalement dépassés par les évolutions et incapables de produire au prix qu'il faut."

Le rachat d'une entreprise

Tout d'abord, depuis le 1er janvier 2016, elle compte un troisième site d'impression. Le groupe, qui était composé de 90 salariés et de deux imprimeries, une à Gauchy et une à Reims dans la Marne, a racheté l'imprimerie Suin installée à Bucy Le Long, près de Soissons, dans l'Aisne.

Dirigée par Jean-Marc Dambrain, cette société d'impression, emploie 25 personnes, pour un chiffre d'affaires 2015 de 2,7 millions d'euros.

Philippe Leducq était l'associé principal de cette imprimerie, qui ne faisait pas partie d'Alliance Partenaires Graphiques. Les deux entreprises étant en légère baisse de chiffre d'affaires en 2015 (-3 % pour le groupe et -10 % pour Suin), ce regroupement doit permettre de les consolider.

"Nous essayons de préserver l'avenir, en nous dimensionnant pour faire un outil industriel capable de faire face aux évolutions qui existent déjà aujourd'hui et qui continuent," explique Philippe Leducq.

Un regroupement des trois sites

Ensuite, le dirigeant du groupe souhaite déménager l'imprimerie située à Reims et ce nouveau site.

"Aujourd'hui, l'exploitation de trois sites distincts avec des outils qui se ressemblent ou qui sont complémentaires n'est pas la meilleure organisation. Donc notre choix est de réunir tout sur un même site de production."

Il souhaite rassembler sur le site de Gauchy, les salariés et une partie des équipements des deux autres sites.

"C'est une obligation aujourd'hui : les multi sites avec des outils mélangés font que les charges de structures sont trop importantes. Avec la baisse des volumes et la baisse des prix, il faut que l'on soit opérationnel et productif." Par exemple, aujourd'hui sept massicots sont répartis sur les trois sites, alors que trois sur Gauchy suffiraient.

Ce déménagement pourrait intervenir pour Suin, à la fin du premier trimestre et le site de Reims en fin d'année.

L'annonce a été faite aux employés, mais les modalités sont encore en discussion.
Les 59 salariés auront un poste à Gauchy. Mais les 25 personnes de l'imprimerie Suin voient leur lieu de travail déménager à 65 km et 34 employés de Reims à 90 km.
Des dispositifs, comme un financement des déménagements, sont en train d'être mis en place pour les aider dans ce changement important.
"Nous avons sur ces deux sites des personnes très compétentes, donc nous avons envie d'en garder le maximum," assure le directeur.

Et des investissements en équipement et bâtiment

Et cette réorganisation va également s'accompagner d'investissements. La première 8 couleurs du groupe, une Heidelberg XL 105, est attendue prochainement. Elle devrait permettre de "rationaliser l'outil de production". D'autres machines seront remplacées, mais les choix à ce sujet ne sont pas arrêtés.

Enfin, le bâtiment de Gauchy va être agrandi de 2500 m2, passant de 3250 m2 au sol à 5750 en fin d'année.

Plus d'articles sur les chaînes :

Aisne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

JPL IMPRIMERIE recrute