Retour d'expérience - La Linoprint CP100 chez Baron et Fils (92)

Florent Sylvestre (à gauche) et Aurélien Le Mouée, les deux gérants de Baron et Fils, posent devant la CP110.

L'imprimerie Baron et Fils du groupe Seval-Baron partage son expérience de la presse numérique Heidelberg Linoprint CP110.

Installée à Clichy-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, l'imprimerie Baron et Fils (3 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014) a reçu une nouvelle presse numérique Heidelberg, la Linoprint CP110. En production depuis septembre 2015, c'est la première CP110 installée en France. 

Cette machine numérique est équipée d'un module de finition pour la réalisation de brochures piquées à cheval, d'un inserteur de couverture, d'une sortie haute pile pour le traitement semi-industriel de certaines commandes, ainsi que d'un massicot de chasse.

Pour Florent Sylvestre, co-dirigeant de l'entreprise, la CP110 a permis au site d'impression de gagner en réactivité, en flexibilité et en qualité.

Le directeur estime à 20 % la hausse de sa productivité par rapport à sa prédecesseure la Linoprint C901 installée en 2013. La Linoprint CP imprime 110 pages A4/min (performance qui lui a donnée son nom).

Florent Sylvestre a également constaté une amélioration au niveau colorimétrique, notamment dans les niveaux de gris : "C'est un point que nous apprécions tout particulièrement, car cela renforce notre positionnement sur un registre de qualité et nous permet de jouer à plein la carte de la complémentarité numérique offset".

Une flexibilité accrue

De plus, la gamme de supports est très large en terme de grammage. "Nous travaillons une gamme plus étendue de supports allant de 52 à 400 gr/m2, dont le traitement est sans effet sur la vitesse de production de la presse, quel que soit le grammage", affirme le directeur.

La presse numérique CP110 gère aussi très bien les supports offset : "Nous avons ainsi testé une quarantaine de papiers de création déjà utilisés en offset, sans aucun problème particulier sur la Linoprint."

Et cela a deux avantages. La gestion des stocks est simplifiée et les petites réimpressions sont facilitées : "Nous utilisons les mêmes papiers pour les deux technologies, ce qui nous permet de produire un même job en numérique pour quelques exemplaires de dépannage par exemple et de basculer en offset pour une quantité beaucoup plus importante, avec un rendu quasi similaire."

Enfin, il apprécie le mode bannière de la Linoprint. "Le magasin bannière disponible sur la machine nous ouvre aussi de nombreuses possibilités dans le domaine des plaquettes, dépliants, documents personnalisés dans un format trois volets jusqu'à 700 mm en recto/verso. Ce type de travaux peut dorénavant être réalisé dans de bonnes conditions de rentabilité et de délai."

Plus d'articles sur les chaînes :

Hauts-de-Seine
Réagir à cet article :
Ahmed Laoubi - 27 Février 2016
jaime instaler une gratuit en algerie
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise