La Bougie du Sapeur, un journal publié seulement le 29 février

Depuis 1980, La Bougie du Sapeur, qui ne paraît que tous les quatre ans, connaît un succès grandissant.

Cela fait 4 ans que ses lecteurs l’attendaient ; La Bougie du Sapeur, un périodique publié seulement le 29 février, a dévoilé ce weekend (avec un peu d’avance) son dixième numéro.

Une sortie rare, mais appréciée puisque ce dixième numéro a tout de même bénéficié d’un tirage de 200 000 exemplaires. En 2012, pas moins de 132 000 exemplaires avaient été vendus. À titre comparatif, le premier numéro en 1980 avait été tiré à 10 000 exemplaires. Une belle performance à l’heure où les quotidiens ne cessent de baisser leurs tirages. Sans compter que pour sa promotion, le journal ne dispose que de sa page Facebook.

Ce dixième numéro propose 24 pages d’actualité sur un ton décalé. Dans l’Express, Jean d’Indy, le rédacteur en chef du journal explique : "C’est un journal humoristique, pas méchant, mais on souligne les travers des gens".

Lancé par Jacques Debuisson et Christian Bailly, La Bougie du Sapeur tire son nom d’un personnage de bande dessinée, le sapeur Camember, né au milieu du 19e siècle un 29 février, dont les aventures étaient publiées dans Le Petit français illustré. Journal à visée humoristique, le journal a pour slogan depuis son quatrième numéro en 1992, "La Bougie du Sapeur est sans reproche".

Vendu 4,70 euros en France, La Bougie du Sapeur est aussi distribué en Belgique, au Luxembourg, et au Canada. Les recettes provenant de ses ventes servent à fabriquer le numéro suivant. Une partie de l’argent est également reversée pour l’association "À Tire d’Aile", qui accompagne les enfants autistes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...