Deux nouvelles tables de finition numérique pour Esko à la Drupa 2016

La table de finition numérique Kongsberg C. © Esko

Le constructeur belge améliore la flexibilité des tables de découpe, rainage et fraisage, le temps machine disponible et augmente le contrôle du fonctionnement des équipements.

Esko, présentera et lancera, à la Drupa 2016 (du 31 mai au 10 juin à Dusseldrof en Allemagne), deux nouvelles familles de tables de finition numérique, la Kongsberg X et la Kongsberg C pour les secteurs de l'emballage, et de la signalétique et PLV. Ces tables de découpe, rainage et fraisage seront disponibles dans un choix de formats de plateau et de configurations et seront associées à une collection de solutions logicielles intégrées.

Les Kongsberg C sont conçues pour obtenir la meilleure productivité sur les séries en petites quantités. Elles s'appuient sur la ligne Kongsberg C existante, qui a été étendue avec des formats de plateau plus petits.

La table de finition numérique Kongsberg X.

Les machines Kongsberg X sont axées sur une grande flexibilité pour des travaux polyvalents et créatifs. Elles peuvent évoluer en leur ajoutant des outils de découpe, rainage et fraisage suivant les besoins de l'entreprise.

Des temps de réglages plus courts

Esko a également développé plusieurs solutions pour réduire le temps de réglage de la machine entre les travaux. L'une de ces innovations est l'intégration d'une base de données de matériaux complète. L'opérateur peut se servir de ce système pour sélectionner et paramétrer rapidement des outils et des lames pendant la préparation du travail.

"Alors que les changements d'outils pour différents substrats pouvaient prendre jusqu'à une demi-heure auparavant, quelques minutes suffisent à présent, affirme Frank Adegeest, directeur de la recherche et du développement de la finition numérique Esko. Cette automatisation est une condition clé pour les productions en petites séries ; elle améliore le rendement et donc étoffe les marges. Nous avons mesuré que les opérateurs ont besoin de 30 % de temps en moins pour préparer un travail, ce qui augmente le rendement machine de plus de 10 %."

Un contrôle de la production amélioré

Esko a également perfectionné son logiciel d'automation du flux de production, Automation Engine. Le Device Manager d'Automation Engine offre un meilleur contrôle sur la production de finition. Les en-cours, l'état et les files d'attente des équipements connectés sont affichés à l'écran. Les opérateurs peuvent facilement définir l'ordre des priorités dans les files d'attente ou équilibrer la charge de travail entre les tables et le logiciel détermine la meilleure imbrication des travaux sur la plaque pour réduire les pertes.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...