Le leader de la presse d'art en France change de mains

Un million d'euros va être investi pour développer le mensuel Beaux Arts Magazine.

Le groupe Beaux Arts Magazine qui comprend la revue Beaux Arts Magazine vient d'être racheté au groupe Thierry Taittinger Médias (TTM) par Frédéric Jousset, président de Webhelp et collectionneur d'art pour cinq millions d'euros. Le nouveau propriétaire va investir un million d'euros pour développer le magazine.

Ce magazine créé en 1983 est le leader des mensuels d'art en France, avec 57 000 exemplaires vendus en moyenne par mois en 2015, dont la moitié par abonnement. Le titre a même augmenté sa diffusion (+ 2 % en 2015) dans un contexte pourtant difficile pour la presse magazine (- 6,7 %  pour la période de juillet 2014 à juin 2015 selon l'OJD).

En plus du magazine, le groupe comprend une branche éditoriale Beaux Arts Édition et le journal du Louvre, Grande Galerie, coédité avec le musée. Il emploie une vingtaine de salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 9 millions d'euros en 2014.

Des investissments pour développer le digital, l'événementiel et la formation

"Beaux Arts Magazine réunit mes deux passions, entrepreneuriat et l'art. Je compte investir un million d'euros pour développer le titre dans le digital et un bouquet de services dans l'événementiel et les formations artistiques courtes, ciblant le monde de l'entreprise, en m'appuyant sur la légitimité de la marque Beaux Arts Magazine," a précisé Frédéric Jousset à l'AFP.

Il est le co-fondateur de Webhep, entreprise de solutions et services de gestion de la relation client, qui compte 32 000 employés dans 25 pays et qui table sur un chiffre d'affaires de près de 9 millions d'euros pour 2016. Passionné d'arts, il a également fondé, au sein du Musée du Louvre, le fonds de dotation Jousset pour des actions en faveur des publics défavorisés et a présidé, de 2011 à 2014, le conseil d'administration de l'École des Beaux-Arts de Paris.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Raymond Mustacchi - 23 Mai 2016
Les revues et magazines d'art ont tous, hélas, une diffusion plutôt "confidentielle" ! Voyez, même le "N°1" ne diffuse que 55 000 exemplaires ! Dommage! Il est vrai qu'il y a tant d'illétrés ou des gens souffrant d'infirmité en ce qui concerne les arts! Alors souhaitons à Bx-Arts de trouver un souffle novateur capable de susciter un intérêt réel chez de nombreux nouveaux lecteurs!
Ajouter un commentaire...