CPI se lance sur l'étiquette en rachetant un gros acteur français

Le groupe donne naissance à Labelys au chiffre d'affaires de près de 20 millions d'euros.

L'un des leaders de l'impression de livres en Europe, le groupe CPI, se lance sur le marché des étiquettes avec Labelys.

Via Cameron France Holding (CFH) présidé par Pierre-Francois Catté, le groupe a fait l'acquisition en septembre d'APE Étiquettes, située à Neuville-de-Poitou dans la Vienne et dirigée par Christian Poirault. L'Atelier poitevin d'étiquettes, qui emploie 145 employés, réalise 16,8 millions d'euros sur le marché principalement de l'étiquette agroalimentaire.

Naissance de Labelys

Cette acquisition conséquente vient s'ajouter à une précédente opération. En décembre 2015, CFH avait racheté Labelpack basée à Quincieux dans le Rhône. Labelpack est spécialisée dans l'étiquette adhésive pour les secteurs du cosmétique, de la pharmacie et de l'industrie. Labelpack est composé de deux sites de production, l'un dans le Rhône, à Quincieux, et l'autre dans le Val-de-Marne. L'imprimerie d'étiquettes a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 2,3 millions d'euros.

"De façon sélective, Labelys sera amené à étendre son périmètre, avec pour objectif, de compléter ses offres techniques et commerciales, en gardant toujours à l’esprit une volonté de différenciation produit et qualité", indique la direction de APE Étiquettes.

APE Étiquettes et Labelpack sont regroupées sous le nom de Labelys. Cette entité sera gérée par Christian Poirault, président directeur général d'APE Étiquettes. Elle affiche un chiffre d'affaires cumulé d'environ 20 millions de chiffre d'affaires et compte 160 employés.

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Vienne
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...