Avec le robot d'encollage Turbo Gluejet, résultats en hausse chez CPV Plus (91)

Le dernier robot d'encollage du constructeur français JMP porte très bien son nom selon Olivier Yvard, dirigeant de CPV Plus. La vitesse de la Turbo Gluejet lui permet de rivaliser désormais avec les concurrents italiens et espagnols.

Publirédactionnel Le

Depuis juin, CPV Plus est équipée de la nouvelle génération du système d’encollage GlueJet du constructeur JMP, la Turbo Gluejet, et voit déjà les résultats sur son chiffre d'affaires. Située à Morangis dans l'Essonne, l'entreprise, qui emploie 30 salariés, table aujourd'hui sur un chiffre d'affaires de 6 millions pour 2016 contre 5,2 en 2015, grâce notamment à cet équipement. 

CPV Plus, spécialisée dans la communication point de vente, a créé en avril une division dédiée au packaging haut de gamme en petite série, dont la pièce phare arrivée en juin est la nouvelle machine de dépose de colle, la Turbo Gluejet. La Turbo GlueJet permet de robotiser les courtes séries d'emballages même à conception compliquée.

"JMP a vraiment travaillé sur des points qui nous permettent d'améliorer la qualité de notre travail et d'améliorer notre rentabilité", explique Olivier Yvard qui est équipé également du robot de dépose d'adhésif de JMP, la TapeJet, et l'ancienne génération du robot d'encollage GlueJet.

Par rapport à cette précédente GlueJet, la version turbo atteint une plus grande vitesse d'exécution, est dotée de deux tables de travail, de nouvelles buses et d'une caméra.

La dépose de la colle à 2 m/s

Le temps de dépose de la colle monte à 2 m/s (contre 1,5 m/s pour la GlueJet) et le déplacement à vide est de 2,5 m/s.
"Notre nouvelle vitesse d'exécution nous permet de baisser nos coûts. La dépose, au lieu de se faire, par exemple, en 10 secondes se fait en 7,5 secondes, et en 25 000 exemplaires, cette différence nous permet de reconquérir des marchés qui étaient partis à l'étranger."

Cette vitesse élevée repousse également les limites de la création : "Sur des collages complexes, sans cette machine, la colle serait refroidie avant que l'on commence à monter. Maintenant nous n'avons plus ces problèmes techniques et nous pouvons nous concentrer sur la créativité."

2 tables différentielles pour 2 fois plus de travaux

Ensuite, le duo de tables élévatrices différentielles permet de réaliser en même temps deux travaux en demi-format jusqu'à 1500 x 2000 mm ou un travail en plein format (2000 x 3000).

"En demi-format, nous pouvons travailler deux matières différentes avec différents types de colles – colles chaudes par extrusion et par fibérisation et colle froide. Nous pouvons moduler vraiment très facilement et nous gagnons énormément de temps."

Et vu la rapidité de déplacement des têtes de dépose de colle, il était nécessaire d'avoir des buses extrêmement précises. JMP a doté la Turbo GlueJet de buses Meler de dernière génération qui ne se bouchent pas et permettent des collages très rigoureux et extra plats : "C'est comme si nous collions en colle blanche, sauf que nous sommes en colle chaude !" constate Olivier Yvard.

Et ces collages proches du packaging ont permis à CPV Plus de gagner de nouveaux marchés dans les cosmétiques.

Une caméra embarquée sur la Turbo GlueJet

Le chef d'entreprise apprécie également la caméra embarquée de la Turbo GlueJet : "Nous gagnons vraiment en précision et en rapidité". Lors d'une programmation avec le laser, l'opérateur voit sur l'écran du poste de contrôle la position du point lumineux d'apprentissage sur toute la table, sans avoir à se déplacer.

"Nous essayons d'être toujours à la pointe de la technologie du carton" conclut-il simplement.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 3 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO