Les aventures de Tintin sur internet

Capture d'écran application.

Alors que le nouvel album de Tintin inonde les librairies, le célèbre reporter s'offre un voyage au pays du numérique.

Tintin arrive sur internet ! Il a pris son temps, mais ça y est, le héros belge fait sa mue digitale. En même temps que la sortie début janvier de l’album Tintin au pays des Soviets en version colorisée, les éditions Moulinsart publient le même album en version numérique sur iBooks et Google Plays Livres.

Les éditions Moulinsart, qui détiennent les droits numériques sur l’œuvre de Tintin, ont longtemps réfléchi avant de se lancer. Ils ont finalement choisi Apple pour produire et commercialiser la version numérique de la BD colorisée. L’objectif : réunir au même endroit tous les contenus numériques liés à l’univers de Tintin.

Si l’ouverture de Tintin au monde digital peut à terme lui offrir une nouvelle jeunesse en agrandissant son lectorat, la grande aventure du reporter se joue pour l’instant sur papier.

Avec la sortie de Tintin au pays des Soviets, les éditions Casterman et Moulinsart espèrent rapidement atteindre les 500 000 ventes. En France, la production de l’album a été confiée à l’imprimerie Pollina en Vendée.

De manière plus globale, le print reste le domaine privilégié de la bande dessinée. Malgré un catalogue de plus en plus complet, l’offre numérique n’a pas encore trouvé son public, comme l’indiquait le rapport annuel sur le secteur de la BD signé Gilles Ratier, secrétaire général de l’ACBD. La part de diffusion des bandes dessinées digitales ne représente pas plus de 1 %.

Une situation qui pourrait changer avec de nouvelles offres commerciales que s’apprêtent à lancer les éditeurs, couplant papier et numérique. 

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...