Restauration hors domicile, une opportunité à saisir pour les fabricants d'emballage

Selon le dernier rapport de Smithers Pira, le marché européen de l'emballage pour la restauration hors-domicile va augmenter de 6% entre 2015 et 2020.

Le
Emballage breveté qui se transforme en assiette de l'entreprise parisienne de restauration livrée à domicile TipToque.

À l'occasion du Salon Interpack 2017 à Düsseldorf en Allemagne, le bureau d'étude Smithers Pira a dévoilé un rapport commandé par le groupe papetier Asia Pulp & Paper qui indique que le marché européen de l'emballage pour la restauration hors domicile va croître de 6 % d'ici 2020 pour atteindre 6 milliards d'euros (contre 5,65 milliards d'euros en 2015).

La livraison à domicile en croissance

Intitulée Les tendances de l'emballage pour la vente hors domicile en Europe d'ici 2022, l'étude montre que la croissance du marché est tirée par le secteur de la restauration rapide, et notamment, les restaurants qui proposent de plus en plus de services de livraison à domicile.

D'ici 2020, le chiffre d'affaires des acteurs de la livraison à domicile et de la restauration rapide en Europe dépassera celui de la restauration classique. C'est toutefois déjà le cas en France depuis 2011 (source Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur du bureau 1B de la veille économique et des prix de la DGCCRF).

Selon le rapport Smither Pira, les industriels de l'emballage ont l'opportunité d'accompagner les restaurants dans la production d'emballages de qualité qui permettent de reproduire l'expérience client vécue au restaurant (à l'image du parisien TipToque qui a créé un emballage qui se transforme en assiette).

C'est le marché britannique de l'emballage pour la vente hors domicile qui est actuellement le plus important en Europe (1,2 milliard d'euros en 2015) et il devrait le rester jusqu'en 2020 avec un taux de croissance annuel de 1,5 %.

L'Hexagone à la 3e place de la restauration rapide en Europe

La France se classe en 3e position sur le marché européen de la restauration rapide, valorisé à 900 millions d'euros.

Le marché de l'emballage jetable est estimé à 953 millions d'euros et est également le 3e en Europe, avec une croissance estimée à 1,05 % d'ici 2020, atteignant ainsi 1 milliard d'euros.

Autre caractéristique, 60% des ventes des services alimentaires sont réalisées par des détaillants indépendants, dont la qualité des produits est perçue comme supérieure.

La demande des consommateurs pour la livraison à domicile devrait augmenter à mesure que le revenu disponible et les dépenses de consommation des ménages redémarrent en France. 

Reproduire l'expérience client vécue au restaurant

"Les disruptions récentes dans le secteur de la restauration à domicile (disruptions amenées par des acteurs de l'économie collaborative comme Deliveroo) ont créé de nouvelles opportunités sur le marché de l'emballage en Europe, résume Liz Wilks, directrice développement durable pour Asia Pulp and Paper en Europe.

Elle poursuit : "Les restaurants et marques de fast-food cherchent à reproduire l'atmosphère d'un restaurant lors de dîners à la maison, et les emballages utilisés ont une très grande importance. Il existe donc de fortes possibilités de développement pour les fournisseurs d'emballage ; afin de capitaliser sur cette tendance pour innover et proposer des contenants toujours plus créatifs et disruptifs."

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO