L'industrie de l'emballage appelle à la sauvegarde de la libre circulation des marchandises dans l'UE

67 associations professionnelles défendent le marché unique et la libre circulation des marchandises.

Une coalition de 67 associations professionnelles, nationales et internationales, et éco-organismes de la filière et des industries utilisatrices, ont signé un appel pour sauvegarder l’unité et la libre circulation des marchandises à l’intérieur de l’Union européenne à travers la directive emballages et déchets d’emballage 94/62/EC.

Les signataires s’inquiètent d’une possible atteinte de la base juridique du marché de l’emballage alors que commencent les négociations sur le paquet européen Economie circulaire parce que "l’emballage est particulièrement sensible aux barrières internes du marché".

Ils craignent une renationalisation des politiques d’emballages. Les signataires, qui s’adressent au Parlement européen, au Conseil et à la Commission, justifient cet appel par plusieurs arguments : revenir sur cette base juridique ne correspond pas aux objectifs fondamentaux du paquet "économie circulaire" ; la directive emballages diffère complètement des autres réglementations sur les déchets en traitant à la fois les exigences de mise sur le marché des produits et les déchets d’emballage ; le risque est réel ; le Conseil européen a déjà formellement envisagé une refonte totale de la directive.

Parmi les signataires, on retrouve, les représentants du papier pour emballage (Cepi), du carton (ProCarton, ACE, Fefco), du métal, plastique, bioplastiques, production, transformation, distribution, recyclage, cosmétique, agroalimentaire, jouets, verre, ainsi que le Conseil national de l’emballage et Eco-Emballages.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...