L'Imprimerie Decombat (63) entre sur le marché du grand format

L'imprimeur souhaite proposer un service d'impression complet à ses clients.

Le
L'Anapurna M2500i d'Agfa dans l'atelier de l'Imprimerie Decombat

L'Imprimerie Decombat, située dans le Puy-de-Dôme en Auvergne, vient de boucler un plan d'investissements de 3,5 millions d'euros sur deux ans. La dernière étape de ce plan de développement est l'entrée de l'imprimerie sur le marché du grand format.

Il y a tout juste un an, l'entreprise familiale, qui emploie une quarantaine de personnes et réalise plus de 5 millions d'euros de chiffre d'affaires, emménageait dans un nouveau bâtiment, deux fois plus grand que le précédent. Et dans l'atelier flambant neuf, était mise en place une presse offset Heidelberg Low UV (LE UV). Cet été, c'est une Anapurna M2500i d'Agfa qu'a installée l'imprimeur.

L'Anapurna M2500i est une machine de 2,50 mètres de laize, jet d'encre UV, 6 couleurs avec blanc qui gère aussi bien les supports souples que les supports rigides.

Un service complet proposé aux clients  

"C'est un nouveau service que nous proposons à nos clients, pour imprimer de la bâche, du roll-up des kakemono, des adhésifs de vitrines, de la PLV...", explique le dirigeant, Stéphane Decombat, fils du fondateur de l'entreprise.

Il poursuit : "L'idée est vraiment de proposer un service complet à nos clients : nous avons du numérique, de l'offset en traditionnel, de l'offset en Low UV, et maintenant du grand format. Un seul interlocuteur permet de simplifier le process pour les clients."

Deux marchés, un seul investissement 

Pour entrer sur ce nouveau marché, le chef d'entreprise a choisi l'Anapurna d'Agfa. L'une des caractéristiques de cette machine est qu'elle est très polyvalente, à la fois table à plat et machine roll-to-roll. Un atout apprécié par l'imprimeur : "Cela nous permet d'aller sur différents marchés, avec un matériel haut de gamme en terme de qualité d'impression et avec l'investissement d'une seule machine." 

Un autre point important pour l'imprimeur est le fait qu'il puisse désormais imprimer en blanc. Il compte utiliser cette fonction notamment pour l'impression sur vinyle et sur supports de couleurs.

Et pour développer ce nouveau marché, Stéphane Decombat a choisi de former tous les acteurs impliqués : outre les opérateurs, les commerciaux et les deviseurs ont suivi une formation spécifique au grand format.

Plus d'infos sur la société Imprimerie Decombat
Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Imprimerie Decombat dans le classement de l'imprimerie
IMPRIMERIE DECOMBAT recrute
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO