Les origines d'Astérix et Obélix sont typographiques

Le dessinateur René Goscinny avait une connaissance intime du monde de l'imprimerie.

Le

Le saviez-vous ? Les noms des deux fameux héros de la bande dessinée gauloise ont pour origine la typographie. Ils viennent tous deux de caractères typographiques, l’Astérisque et l’Obèle, a confié Anne Hélène Hoog, commissaire d’une exposition sur Goscinny, au journal Le Parisien.

Astérisque et Obèle

L’astérisque est un caractère typographique en forme d’étoile. Selon son usage, il peut avoir plusieurs significations ; renvoi vers une note en bas de page, remplacement d’un mot (par exemple pour la bienséance : M****), tiret dans une liste… C’est en remplaçant le "isque" par "ix", en hommage à Vercingétorix, qu’est né le nom d’Astérix.

Goscinny évoquait aussi une autre raison pour le nom d’Astérix comme titre de la série : "Un avantage indéniable pour les classements alphabétiques des futures encyclopédies de la bande dessinée". Pas bête…

Du latin Obelus, l’Obèle est un symbole typographique en forme de dague. Il servait dans les manuscrits anciens à noter un passage douteux. Mais son origine est également attribuée aux obélisques, les colonnes de pierre notamment réalisées dans l’Égypte antique.

Une culture d’imprimerie

Les références typographiques du scénariste ne sont pas un hasard. Le grand-père maternel de Goscinny, Lazare Abraham Béresniak était imprimeur. Il tenait une imprimerie à son nom à Paris qui fut plus tard reprise par ses descendants.

Goscinny a été largement influencé dans son œuvre par sa connaissance intime de l’imprimerie et du geste du typographe, explique Anne Hélène Hoog.

L’imprimerie Béresniak et fils s’était spécialisée dans l’impression de livres en différentes langues (hébreu, français, russe, yiddish et polonais) et possédait un fonds important de caractères de typographie en plomb. Dans les années 1030, l´imprimerie employait une centaine de personnes de diverses nationalités.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Noel Lepère 2 mois
Dans les années 1030 ? Bien joué à eux
Michel Obadia 1 mois
Le dessinateur est Albert Uderzo, et le scénariste de génie était René Gosciny

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO