H.Granger-Veyron (07) propose la dorure galbée grâce à l'Easymatrix

L'entreprise se positionne ainsi sur cette finition luxueuse recherchée par les parfumeurs.

Le

Située à Privas en Ardèche, H.Granger-Veyron (HGV) conçoit et produit depuis 15 ans des révélateurs d’essence, des touches à sentir, des mouillettes et des cartes olfactives. Avec 10 salariés, "l'entreprise révélatrice d'essence" travaille pour les plus grands noms de la parfumerie française et internationale.

Pour poursuivre son développement - effectif qui a doublé depuis l'arrivée à la direction de Richard Stefani en 2009, l'entreprise ardéchoise s'est équipée d'une nouvelle machine, une découpeuse Easymatrix 106 d'Heidelberg.

Arrivée en août, cette machine ne vient cependant pas renforcer la découpe. "C'est principalement pour le marquage à chaud, le gaufrage et estampage, explique Richard Stefani, le gérant. Nous travaillions avant avec une SBG. Nous gardons cette presse à cylindre pour les petites séries et les prototypages."

Avec l'Easymatrix 106, HGV se positionne sur les marchés de luxe qui demandent de la dorure galbée, un ennoblissement de plus en plus demandé selon le directeur.

"Et la dorure galbée présente aussi l'avantage technique d'éliminer les erreurs de repérage entre le marquage à chaud et le gaufrage", souligne-t-il.

Cette Easymatrix 106 est dotée de l'option rembobinage des films de dorure qui permet un recyclage plus facile des bobineaux et de la table de préchargement pour préparer, en temps masqué, le prochain travail en découpe, gaufrage ou dorure.

Le directeur compte investir dans quelques mois dans un nouveau massicot, un Polar. 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO