Le mariage de La Martinière et Médias-Participations autorisé

Le nouveau groupe se placera au 3e rang des plus gros éditeurs français.

Le

Dévoilé en septembre, le rapprochement entre les groupes d'édition La Martinière (Le Seuil, Points…) et Médias-Participations (Dargaud, Dupuis…) avance à grand pas. L'Autorité de la concurrence vient de donner son feu vert. 

Avec ce rachat, le nouveau groupe se hissera sur la troisième marche des plus gros éditeurs français, derrière Hachette (Lagardère) et Editis, indique l'Autorité de la concurrence

La Martinière, 7e groupe éditorial français, réalise un chiffre d'affaires d'environ 200 millions d'euros et Media-Participations, au 5e rang, environ 340 millions d'euros. Ensemble, les deux groupes emploient 1650 personnes.

Deux groupes d'édition aux spécialités différentes

"Média-Participations et La Martinière sont deux groupes d'édition spécialisés dans des types d'ouvrages différents" a jugé l'Autorité de la concurrence. L'opération de rachat ne porte donc pas atteinte à la concurrence.

Média-Participations est un groupe d'édition, spécialisé dans la bande dessinée et les ouvrages religieux, à travers des maisons telles que Dargaud, Dargaud Lombard et Dupuis (Boule et Bill, Spirou, Naruto). Le groupe est également actif dans la diffusion, la distribution et la vente de livres au détail.

Et La Martinière est spécialisé dans les beaux livres et la littérature générale, détenant notamment les maisons Le Seuil, Points et les Éditions de la Martinière. La Martinière Groupe est aussi sur le marché de la distribution de livres numériques.

L'organisme a également pris en compte la pression concurrentielle importante des principaux groupes d'édition en France sur la nouvelle entité après l'opération.

Le nouveau groupe sera cependant leader sur des marchés de la bande dessinée. Mais il note que "l'opération n'entraînait qu'une faible augmentation des parts de marché de la nouvelle entité dans un secteur où sont par ailleurs actifs des groupes indépendants d'édition de bandes dessinées francophones, comme Delcourt et Glénat".

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO