Finition, routage, sérigraphie : l'évolution en chiffres

En 2017, la branche de la sérigraphie compte 436 établissements, soit 15 de moins qu'en 2016.

Le

L’Idep a publié son rapport annuel "regards sur les marchés de la communication graphique". A coté des grands marchés de l’imprimerie de labeur, le rapport donne des indicateurs sur les marchés de la Reliure-brochure-dorure, du routage, et de la sérigraphie.

Evolution de la branche Reliure-Brochure-Dorure

La branche de la Reliure-Brochure-Dorure compte 82 établissements, soit 12 de moins que l’an dernier, indique l’Idep. Le nombre de salariés a baissé de 19 %. Il est passé de 1 391 à 1 127. L’institut précise que le nombre de salariés appartenant à la branche a baissé de 64 % en l’espace de dix ans.

Le routage

La branche compte 250 établissements, soit 7 de moins que l’an dernier, indique l’Idep. En revanche, le nombre de salariés est en hausse. Il s’élève à 5 088, soit une centaine de plus que l’année précédente.

Sérigraphie

En 2017, la branche de la Sérigraphie compte 436 établissements, soit 15 de moins qu’en 2016. Au total, 3 435 salariés travaillent dans le secteur.

La branche Sérigraphie compte la proportion de TPE la plus importante des industries graphiques avec 83 % des établissements de la branche qui comptent moins de 11 salariés.

86 % des salariés travaillent dans des établissements comptant moins de 50 salariés, précise l’Idep.

Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO