Verbatim / Comment donner de la visibilité à plus de 65 000 nouveaux livres par an en France ?

Hubert Pédurand, le directeur du groupe Laballery, a annoncé jeudi 14 mars au Salon du Livres de Paris le lancement mondial du robot Gutenberg One, capable de fabriquer n'importe quel livre en quelques minutes. Le robot et son bras robotique a appris les gestes séculaires de l'imprimeur, du plieur, du brocheur et du massicotier. Cette machine entièrement française a le triple avantage de supprimer les coûts logistiques et les délais tout en répondant aux problèmes de stockage et de rupture de stock. Le constat fait par Hubert Pédurand est simple, comment donner de la visibilité à plus de 65 000 nouveaux livres par an en France ?

« Les librairies, bibliothèques, médiathèques, etc., sont des espaces finis qui doivent gérer un catalogue de titres qui augmente de façon exponentielle... qui lui tend vers l’infini.

Avec cette innovation majeure qu’est le robot des livres Gutenberg One, outre que la souveraineté du livre passe par sa vitesse de mise à disposition au public, le livre devient en permanence accessible, re-matérialisé à la demande à l’unité via le “photomaton” du livre.

Avec 740 000 titres qui ne se vendent qu’à 1 ex. dans les librairies en France (chiffres du CNL diffusés le 18 mars lors de la conférence sur la surproduction de titres en France), la question se pose au niveau de toute la chaine. »

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...